08/01/2010 – Trophées du Sport 2009 – Meilleur sportif de l’année

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

Attaquée de toutes parts à Mayotte, Panima tente de riposter

Entre la polémique sur la qualité des repas livrés aux confinés du RSMA, et la mise à l’arrêt d’une partie importante de son activité à cause du confinement, l’entreprise de restauration collective est sur tous les fronts. Mais face à ces multiples coups durs, son directeur, Gilles Rouinvy, ne baisse pas les bras et répond aux critiques. Entretien.

Les chiffres qui rendent le confinement compliqué à Mayotte

On le sait, le confinement à Mayotte est rendu d’autant plus difficile qu’une grosse partie de la population vit dans des habitations insalubres, dénuées du confort élémentaire. Dans une publication diffusée hier, l’Insee rappelle quelques chiffres parlants. Résumé point par point.

 

 

{xtypo_dropcap}D{/xtypo_dropcap}epuis 2006 lorsqu'il intègre le Racing club de Mamoudzou, Hafidhou Attoumani ne cesse d'améliorer ses performances à chacune de ses représentations dans l'Hexagone, grimpant ainsi chaque année sur un podium et s'attribuant le privilège d'intégrer l'équipe de France jeunes. Grand espoir de l'athlétisme français, Hafidhou détient encore de belles années devant lui.

Oui, le meilleur reste à venir pour ce jeune sprinteur spécialiste du 400 mètres, s'il poursuit sur ce rythme. Son parcours en 2009 est exemplaire. Passant de junior 2 à espoir première année, il se voit contraint de se frotter à des athlètes de trois ans plus âgés que lui dans les championnats de France hivernal en salle et estival. Sans complexe, il va d'abord réaliser le troisième temps en février, à Paris Insep, avant d'accrocher en juillet l'argent en finissant vice-champion de France à Bondoufle (région parisienne).

Quelques jours plus tard, il participe à une course d'exhibition qui le voit sprinter au côté de Leslie Djhone, finaliste dans les quatre derniers championnats du Monde à Berlin (2009), Osaka (2007), Helsinki (2005) et Paris (2003), finaliste aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008… Djhone achève la course en 44"99, Hafidhou réalise les minimas pour les championnats d'Europe avec un chrono de 47"38 et bat ainsi son record personnel. Pour une première année espoir, c'est plus que prometteur !

Le protégé de Sébastien Synave finit "mal" l'année. Convoqué une nouvelle fois pour un regroupement national, du 18 au 24 décembre dernier à Reims, il ne peut honorer l'invitation de la FFA pour cause d'un cruel manque de financement… En 2008, il avait pu y participer de justesse après qu'Hassane Ali, cinquième vice-président du conseil général chargé du sport, ait exigé de la ligue d'athlétisme de Mayotte qu'elle assure sa mission. Cette fois-ci, Hafidhou manquera le regroupement à son grand dam.

 

Superbe saison, pour un espoir 1

 

Pour toutes ses performances accomplies en 2009, malgré les blessures, et bien qu'il soit espoir 1, et pour cette malchance de fin d'année due sans doute à une mauvaise gestion par la ligue d'athlétisme des fonds destinés au haut niveau (c'est-à-dire lui !), Hafidhou Attoumani mérite sans conteste ce premier trophée sportif de l'année Mayotte Hebdo Sport.

"Je suis content qu'on reconnaisse mes résultats. Si le public et le jury ont voté en ma faveur, ce n'est pas un hasard, quelque part je le mérite", déclarera-t-il aussitôt informé du résultat final. Cette victoire, le jeune mahorais la dédie "à ma famille et mon coach en tout premier. Ils sont là en permanence pour moi. Il y a aussi nos partenaires qui nous soutiennent autant financièrement que mentalement. Enfin, cette reconnaissance, je la dois à tous ceux qui ont voté pour moi et tous ceux qui me poussent à me surpasser".

Hafidhou suit actuellement la formation du tronc commun pour le brevet d'Etat qui devrait prendre fin en mars. Admirateur de rap français, il aime passer son temps à jouer aux jeux vidéo quand il n'est pas sur les pistes d'athlétisme. 2010 à l'horizon, le jeune mahorais veut faire encore mieux, bien entendu. Mais pour son coach, l'année de la consécration doit être 2011.

"Hafidhou a gagné en assurance et en maturité. Lorsqu'on sprinte auprès d'un Leslie Djhone et qu'on bat son record dans cette même course, tout en réalisant les minimas des championnats d'Europe, c'est de l'expérience acquise pour la suite. En 2009, espoir 1, il a montré qu'il était là. 2010, en étant espoir 2, j'espère qu'il effectuera une bonne saison, mais en 2011, en tant qu'espoir 3, rien ni personne ne devrait l'arrêter. De plus, 2011 c'est l'année des nouvelles échéances européennes chez les espoirs", souligne son coach Sébastien Synave, lui-même ancien athlète de haut niveau, avant de conclure : "d'ici deux à trois ans, les grands athlètes français d'aujourd'hui ne seront plus. Je pense à Mehdi Baala, à Muriel Hurtis, à Leslie Djhone… Une nouvelle génération se prépare et Hafidhou est dans ce lot. Tout sera question de suivi et d'adaptation. Et d'ici là, beaucoup de choses peuvent se passer".

En attendant la remise officielle du trophée… Grand bravo de la rédaction de Mayotte Hebdo Sport à Hafidhou, et bonne continuation !

 

Ichirac Mahafidhou

 


 

Son palmarès

  • Hafidhou Attoumani (Saison 2010 – Espoir 2)

  • 2009 (Espoir 1)

– Minimas pour les championnats d'Europe (47"38).

– Vice-champion de France du 400m à Bondoufle (47"77).

– 3ème des championnats de France en salle à Paris Insep (48"89).

 

  • 2008 (Junior 2)

– Champion de France du 400m à Lyon (47"69).

– 3ème du 4x400m avec l'équipe de France au Match Méditerranée (Rabat).

– Sélectionné aux championnats du Monde sur 400m et 4x400m à Bydgoszcz (Pologne).

– 3ème des championnats de France en salle sur 400m à Paris Insep (49"21).

 

  • 2007 (Junior 1)           

– 4ème des championnats de France Junior sur 400m à Narbonne (47"68).

– 2ème du 4x400m avec l'équipe de France au Match Méditerranée (Florence).

– 3ème aux Jeux des îles à Tana.

 

  • 2006 (Cadet 2)

– Victoire sur 800m aux Jeux des Rup.

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

À la Une

Bodo : un nouvel album 100% made in Mayotte

Roho qui signifie coeur est le titre du nouvel album de Bodo. Il sort ce vendredi 30 octobre et fera certainement parler de lui....

Mayotte : Trois mois de prison avec sursis pour des cigarettes de contrebande et un panneau solaire volé

En octobre dernier, 2.800 cartouches de cigarettes et six kilos de bangué étaient interceptés par les gendarmes de Mayotte. Des arrivées de marchandises qui...

Confinement acte 2 : Quelles « adaptations » pour le sport mahorais ?

Un grand point d’interrogation plane au-dessus des sportifs mahorais. Les différentes fédérations nationales vont chacune de leur communiqué depuis mercredi soir et la dernière...

La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna...

Mayotte : La première sirène d’alerte inaugurée à Dembéni deux ans après les secousses

Les missions d’étude du volcan responsable des séismes de 2018 ont mis en évidence le risque de tsunami qui menace Mayotte. Pour s’en prémunir,...