L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

« Des temps particulièrement difficiles » reconnaît Nicole Belloubet

À lire également

Les communes mahoraises ouvriront-elles les écoles le 18 mai ?

Au niveau national, les enfants reprennent officiellement le chemin de l’école à partir d’aujourd’hui. Chez nous, la rentrée a été repoussée au 18 mai, date potentielle du déconfinement. Les plus petits seront les premiers à ouvrir le bal si leurs parents acceptent de les envoyer puisque la décision définitive leur revient. Mais l’ouverture des établissements scolaires ne dépend uniquement que du bon vouloir des maires. Pour le moment, une très grande majorité d’entre eux affirme ne pas être capable de recevoir les élèves, principalement par manque de moyens. Votre commune sera-t-elle prête à ouvrir les écoles dans une semaine ? Réponses des 17 maires. 

Transport scolaire à Mayotte : « Si le département ne bouge pas, il n’y aura pas de bus pour la rentrée scolaire »

Les chauffeurs de la société Matis ont déposé un préavis de grève pour le 18 août, après que le conseil départemental a modifié une clause de l'appel d'offre de marché public du transport scolaire. Dans le dernier texte en date, l'entreprise qui remportera la délégation ne sera plus obligée de reprendre les employés du délégataire sortant. 80 emplois pourraient ainsi être menacés, à l'instar des droits des employés, acquis pour certains depuis 2010.

Mayotte : Erasmus +, 6 mois pour changer de vie

Pour la première fois, des Mahorais ont pu bénéficier du programme Erasmus + en partant directement de Mayotte. Entre 2018 et 2020, 22 stagiaires sont partis par petits groupes en Angleterre et à Malte pour une durée de 6 mois. Les derniers sont rentrés il y a quelques jours, les yeux remplis d’étoiles. 

Les néo-contractuels font leur rentrée

Au programme pour la première journée, une conférence sur "l’éducation prioritaire et le contexte plurilinguisme", des interventions de professionnels de l'Éducation nationale et des ateliers destinés aux enseignants débutants. Au cours de la deuxième journée, était proposée une conférence intitulée "Connaître le système éducatif et ses attentes, ce que l’Éducation nationale attend des élèves du 21ème siècle, les gestes professionnels et la posture de l’enseignant".

Entre les affrontements aux abords des établissements scolaires ou les barrages empêchant la circulation des élèves et des personnels, l’ambiance est tendue dans l’académie de Mayotte. Alors que les difficultés ont été remontées à Amélie Oudéa-Castéra, éphémère ministre de l’Éducation nationale, sa remplaçante, Nicole Belloubet, a adressé un courrier au recteur de Mayotte, Jacques Mikulovic, ce vendredi 16 février.

« Monsieur le Recteur,

Dans ces temps que je sais particulièrement difficiles, je souhaite m’adresser à vous aujourd’hui, afin de saluer votre engagement et votre mobilisation permanente, ainsi que celle de toutes celles et ceux qui œuvrent chaque jour, à vos côtés, au sein des écoles, établissements et services de Mayotte.

Après une crise de l’eau, qui pendant plusieurs mois a déjà pesé sur leur quotidien, l’ensemble des personnels fait face ces dernières semaines à un épisode inédit de violences dont nos élèves sont, malheureusement, les premières victimes collatérales.

Pourtant, c’est dans de tels moments de crises que nos métiers au service de l’éducation et de la jeunesse prennent tout leur sens. Votre action est essentielle pour aider à construire les conditions d’un retour au calme durable. En effet, l’éducation, la pédagogie et la transmission des savoirs demeurent le principal rempart contre toutes les formes de violences. C’est d’abord l’école qui offre à notre jeunesse de véritables perspectives. Aussi et plus que jamais, l’investissement de tous les enseignants, personnels de direction et agents auprès de nos élèves est et demeure absolument nécessaire. Pour tout cela, je leur suis infiniment reconnaissante.

« Un horizon salutaire, à Mayotte peut-être plus encore qu’ailleurs »

Dans ce contexte grave, soyez certain de pouvoir compter sur ma totale détermination, car je suis et je resterai toujours à leurs côtés. Je suis en effet résolue à poursuivre nos efforts conjoints, en lien avec le préfet de Mayotte, pour la sécurité de tous les personnels, élèves et établissements, et ce dans un seul objectif : faire réussir les élèves, pour que l’école est un horizon salutaire, à Mayotte peut-être plus encore qu’ailleurs.

En sachant pouvoir compter sur votre engagement comme vous pouvez compter sur le mien, je vous prie de croire, Monsieur le Recteur, à l’assurance de ma considération distinguée et très attentive. »

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Un préavis de grève déposé à l’Université de Mayotte

L’intersyndicale du campus de l’Université de Mayotte (ex-CUFR), CGT et Snesup-FSU, a déposé un préavis de grève, ce jeudi, pour un commencement dès le...

Logement : Dzoumogné au carrefour des nouvelles constructions de la SIM

Village central du nord de Mayotte, Dzoumogné compte un nouvel ensemble de 18 logements sociaux construits par la société immobilière de Mayotte (SIM), à...

Crise de l’eau : Près d’un million de bouteilles collectées au concours organisé par Citeo

Du 18 mars au 13 avril, Citeo a organisé un concours, intitulé « Hifadhuichisiwa », pour inciter les habitants à collecter le plus de bouteilles en...

Une CCI de Mayotte prête à jouer davantage une fonction de support

Il y a du changement à la Chambre de commerce et d'industrie de Mayotte (CCIM) avec l’arrivée d’un nouveau directeur général des services en...

Wuambushu 2 : Une opération qui prend de court les policiers ?

Deux porte-paroles de syndicats policiers regrettent le manque de concertation dans les derniers préparatifs de « Mayotte place nette », le nouveau nom donné à l’opération...