L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Votez !

Des rencontres pour susciter l’ambition scolaire des élèves mahorais

À lire également

Les communes mahoraises ouvriront-elles les écoles le 18 mai ?

Au niveau national, les enfants reprennent officiellement le chemin de l’école à partir d’aujourd’hui. Chez nous, la rentrée a été repoussée au 18 mai, date potentielle du déconfinement. Les plus petits seront les premiers à ouvrir le bal si leurs parents acceptent de les envoyer puisque la décision définitive leur revient. Mais l’ouverture des établissements scolaires ne dépend uniquement que du bon vouloir des maires. Pour le moment, une très grande majorité d’entre eux affirme ne pas être capable de recevoir les élèves, principalement par manque de moyens. Votre commune sera-t-elle prête à ouvrir les écoles dans une semaine ? Réponses des 17 maires. 

Transport scolaire à Mayotte : « Si le département ne bouge pas, il n’y aura pas de bus pour la rentrée scolaire »

Les chauffeurs de la société Matis ont déposé un préavis de grève pour le 18 août, après que le conseil départemental a modifié une clause de l'appel d'offre de marché public du transport scolaire. Dans le dernier texte en date, l'entreprise qui remportera la délégation ne sera plus obligée de reprendre les employés du délégataire sortant. 80 emplois pourraient ainsi être menacés, à l'instar des droits des employés, acquis pour certains depuis 2010.

Mayotte : Erasmus +, 6 mois pour changer de vie

Pour la première fois, des Mahorais ont pu bénéficier du programme Erasmus + en partant directement de Mayotte. Entre 2018 et 2020, 22 stagiaires sont partis par petits groupes en Angleterre et à Malte pour une durée de 6 mois. Les derniers sont rentrés il y a quelques jours, les yeux remplis d’étoiles. 

Les néo-contractuels font leur rentrée

Au programme pour la première journée, une conférence sur "l’éducation prioritaire et le contexte plurilinguisme", des interventions de professionnels de l'Éducation nationale et des ateliers destinés aux enseignants débutants. Au cours de la deuxième journée, était proposée une conférence intitulée "Connaître le système éducatif et ses attentes, ce que l’Éducation nationale attend des élèves du 21ème siècle, les gestes professionnels et la posture de l’enseignant".

Ce jeudi matin, le collège de Kwalé a accueilli dans ses murs des délégations de l’École supérieur de journalisme (ESJ) de Lille et de l’Institut national des sciences appliquées (Insa) de Lyon, ainsi que des élèves élus du conseil académique de la vie lycéenne. Ce moment d’échanges a eu lieu dans le cadre des cordées de la réussite, était avant tout une rencontre consacrée à un partage d’expériences entre les étudiants et les lycéens mahorais.

Le moment est bien choisi. Les élèves de terminale ont jusqu’au 9 mars pour poursuivre leur réflexion et formuler leurs vœux sur la plateforme Parcoursup. « Vous êtes à l’âge de faire des choix, il faut tout de même relativiser sur l’aspect irréversible de ce choix », lance aux élèves François Rousset, enseignant-chercheur, directeur des études département génie énergétique et environnement à l’Insa de Lyon. C’est donc pour les aider dans leurs choix, mais aussi susciter des vocations et les encourager dans leurs parcours d’études supérieures qu’a lieu les rencontres avec des établissements prestigieux de métropole. Pendant deux heures, les échanges sur les formations de journaliste ou ingénieur, accompagnés de témoignages étaient riches et ont permis d’évoquer les potentielles difficultés auxquelles les élèves mahorais pourraient être confrontés.

Les cordées de la réussite sont un partenariat entre une « tête de cordée » qui est un établissement d’enseignement supérieur et des établissements dits « encordés », qui sont des collèges ou des lycées. L’objectif ? Faire se rencontrer des étudiants et des élèves afin d’échanger sur leur parcours de formation et leur parcours d’insertion professionnelle. Actuellement, dix-neuf têtes de cordées sont comptabilisées sur l’île. « L’idée est d’avoir une diversité de têtes de cordées afin d’ouvrir le champ des possibles à nos jeunes lycéens et collégiens », explique Sylvie Malo, déléguée régionale académique à l’information et à l’orientation. Le programme pour les deux délégations était double. D’une part, « les délégations ont rencontré les établissements qui sont encordés, pour lesquels un projet pédagogique est mis en place », ajoute la déléguée. D’une autre part, dès que l’occasion était présente, les étudiants et encadrants des délégations rencontraient les élèves du second degré de l’île. Ce qui fut donc le cas ce jeudi matin au collège de Kwalé, où une douzaine d’élèves élus du CAVL ont pu échanger avec les étudiants et encadrants de l’INCA de Lyon et de l’ESJ de Lille. « Les lycéens du CAVL ont une place importante, car ils vont pouvoir relayer auprès de leurs camarades les informations entendues ici », poursuit-elle.

Susciter l’ambition scolaire

« Comment s’est passée l’arrivée en études supérieures ? », s’interroge l’une des lycéennes. Pour répondre à cette question, Elwafa Hamidi, étudiant en deuxième année à l’INSA Lyon et ancien élève de la cité du nord, raconte une anecdote sur son début de parcours. « En terminale, j’avais l’habitude que le professeur me dise « vous pouvez recopier » et lors de mon premier cours à l’institut, j’attendais et il n’a rien dit, et à ce moment-là j’ai remarqué que mes camarades avaient écrit des pages et de pages ». Un manque de prise de note qui l’a amenée à voir ses notes chuter. « A cause de mon manque de rigueur, j’ai accumulé du retard pendant des semaines », ajoute-t-il. Mais, finalement « j’ai réussi à obtenir un 18 », lance-t-il fièrement. Pour Lucie Campoy, étudiante en deuxième année à l’ESJ de Lille, « il faut s’habituer et réapprendre à travailler ». Afin d’encourager les élèves à s’engager dans des cursus d’études supérieures, Laurence Gaiffe, responsable opérationnelle-éducation aux médias et à l’information à l’ESJ de Lille, affirme que prendre une décision pour son avenir scolaire « est un choix, mais en cas de soucis, la réorientation est toujours possible. Tout ce que vous réalisez et apprenez, vous nourrit ».

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Un nouveau cas de choléra détecté à Koungou ce jeudi

La préfecture de Mayotte et l’Agence régionale de santé (ARS) confirment qu’une nouvelle personne atteinte du choléra a été identifiée, ce jeudi 11 avril....

TME : Catégorie entreprise innovante

Par les perspectives qu’elles offrent pour l’économie mahoraise et les nouvelles filières qu’elles développent, cinq structures ont retenu notre attention dans la catégorie entreprise...

Deux scénarios possibles pour le contournement routier de Combani

Le conseil départemental a décidé, ce mardi, de reprendre la main sur les prochaines étapes de la construction du contournement routier de Combani, le...

Des stades pleins pour les finales des tournois ramadan

Les finales des tournois de ramadan sponsorisés par Orange se sont tenues ce jeudi 11 avril, journée de fête de l’Aïd-el-fitr. Les dernières rencontres...

Comores : Trente-huit détenus s’évadent de la prison de Moroni

Un militaire qui figure parmi les détenus serait à l’origine de la débandade de ce jeudi matin, selon les déclarations du chef du parquet...