L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La lecture comme accès à la connaissance

À lire également

Les communes mahoraises ouvriront-elles les écoles le 18 mai ?

Au niveau national, les enfants reprennent officiellement le chemin de l’école à partir d’aujourd’hui. Chez nous, la rentrée a été repoussée au 18 mai, date potentielle du déconfinement. Les plus petits seront les premiers à ouvrir le bal si leurs parents acceptent de les envoyer puisque la décision définitive leur revient. Mais l’ouverture des établissements scolaires ne dépend uniquement que du bon vouloir des maires. Pour le moment, une très grande majorité d’entre eux affirme ne pas être capable de recevoir les élèves, principalement par manque de moyens. Votre commune sera-t-elle prête à ouvrir les écoles dans une semaine ? Réponses des 17 maires. 

Transport scolaire à Mayotte : « Si le département ne bouge pas, il n’y aura pas de bus pour la rentrée scolaire »

Les chauffeurs de la société Matis ont déposé un préavis de grève pour le 18 août, après que le conseil départemental a modifié une clause de l'appel d'offre de marché public du transport scolaire. Dans le dernier texte en date, l'entreprise qui remportera la délégation ne sera plus obligée de reprendre les employés du délégataire sortant. 80 emplois pourraient ainsi être menacés, à l'instar des droits des employés, acquis pour certains depuis 2010.

Mayotte : Erasmus +, 6 mois pour changer de vie

Pour la première fois, des Mahorais ont pu bénéficier du programme Erasmus + en partant directement de Mayotte. Entre 2018 et 2020, 22 stagiaires sont partis par petits groupes en Angleterre et à Malte pour une durée de 6 mois. Les derniers sont rentrés il y a quelques jours, les yeux remplis d’étoiles. 

Les néo-contractuels font leur rentrée

Au programme pour la première journée, une conférence sur "l’éducation prioritaire et le contexte plurilinguisme", des interventions de professionnels de l'Éducation nationale et des ateliers destinés aux enseignants débutants. Au cours de la deuxième journée, était proposée une conférence intitulée "Connaître le système éducatif et ses attentes, ce que l’Éducation nationale attend des élèves du 21ème siècle, les gestes professionnels et la posture de l’enseignant".

Les élèves du collège de M’gombani, à Mamoudzou, se sont livrés à un drôle d’exercice ce mardi matin. Ils ont raconté au recteur de l’académie de Mayotte « L’Odyssée » d’Homère et ont reçu des exemplaires des « Fables de La Fontaine ».

lecture-comme-acces-connaissance
Un des collégiens de M’gombani distribue les exemplaires à ses camarades.

Une trentaine d’élèves d’une classe de 6ème a eu rendez-vous avec le recteur de l’académie de Mayotte, Jacques Mikulovic, ce mardi martin. L’année passée, celui-ci avait lancé à ces futurs collégiens de M’gombani le défi de lire un livre pendant les mois de juillet et d’août, dans le cadre de l’opération « un livre pour vacances ». L’ouvrage en question : « L’Odyssée » d’Homère, à partager au maximum avec leur entourage et garder en mémoire pour ce rendez-vous.
Mission acceptée et surtout défi relevé : l’ensemble des élèves concernés ont eu le temps de largement revisiter ce classique de la littérature française durant le premier semestre de leur nouvelle année scolaire, en cours de français et d’histoire. Disséquant ses pages, contextualisant l’histoire par rapport à la Grèce antique, l’île d’Ithaque… Distinguant les personnages principaux Ulysse, son épouse Pénélope et son fils Télémaque, ces collégiens ont aussi pu s’attarder sur Athéna, déesse de la guerre et protectrice du héros, et bien-sûr, en apprendre davantage sur la guerre de Troie d’où est puisé tout l’imaginaire du récit. En effet, il leur a fallu aussi scinder le réel, les faits historiques, de la fiction. Une narration dont ils ont su retenir plusieurs leçons de vie comme la force de l’amour, la loyauté, la bravoure, la méfiance à l’égard du premier venu et la nécessité de ne pas croire en tout ce que l’on voit, comme le dévoile la stratégie du Cheval de Troie.

L’invitation à un second défi

Aux côtés de leur principale, Johanne Théfaine et de leur directeur d’école primaire, Hakim Ali Abdou, certains élèves, réunis dans l’auditorium de l’établissement, se sont d’ailleurs exprimés sur ce qu’ils en ont retenu : l’inspiration de l’esprit d’aventure, le voyage et les rencontres qui forment sa personne mais aussi des sentiments marquants tels que « la colère » et « la tristesse ».
Le recteur leur a tous conseillé de consacrer au moins quinze minutes quotidiennes à la lecture d’un livre afin de prendre « progressivement le goût à la lecture », les invitant à persévérer dans cette voie. Mais aussi « à écrire, décrire par vos propres mots l’île de Mayotte », a-t-il ajouté.
Si les élèves pensaient en avoir fini, Jacques Mikulovic a choisi de leur lancer un second défi. Cette fois-ci, avec « Les Fables » de La Fontaine. Non sans leur expliquer le contexte par lequel leur auteur a été amené à intervenir : le XVIe siècle, époque où la puissance du roi soleil, Louis XIV, n’admettait aucune contradiction. La morale de ce recueil est de « se méfier de tous ceux qui vous disent ce que vous voulez bien entendre ». « Apprendre à lire des livres c’est également éviter de se faire avoir ! », a-t-il souligné.
À la suite de cette première expérience, le recteur de l’académie de Mayotte a annoncé « débloquer de moyens conséquents pour encourager les enseignants à utiliser « L’Odyssée » pour apprendre aux élèves à lire et à développer des méthodes d’apprentissage ». Pour Jacques Mikulovic, insister les familles à la lecture, c’est leur permettre d’accéder « à la liberté et à l’imaginaire, à l’évolution, à l’épanouissement, à l’expression et au voyage ».
Le directeur de l’école primaire de M’gombani, Hakim Abdou Ali, n’a pas caché sa grande surprise face aux prouesses accomplies par ses anciens élèves, notamment au moment de préparer, en amont, l’événement de ce mardi matin.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre

Un bateau de particuliers a repêché Fabien Trifol dans le lagon, à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre, vers 17h, ce lundi....

[Mis à jour] Disparition inquiétante de Fabien Trifol, directeur Aménagement à la Cadema

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre Ce dimanche, vers 16h30, Fabien Trifol a quitté son domicile de...

Plusieurs affrontements ce week-end alors que Wuambushu 2 doit commencer cette semaine

M’tsapéré, Majicavo-Koropa, Koungou, Tsararano, barrages et rixes entre forces de l’ordre et bandes de jeunes ont émaillé le week-end à Mayotte. A la veille...

Boulevard urbain : Cap vers une validation du plan de financement

Examen de passage réussi devant la Commission nationale du débat public (CNDP) à Paris. Le Département de Mayotte a reçu le feu vert il...

TME 2024 : Catégorie Jeune entreprise

Dernières pousses de l’économie mahoraise, les cinq nommés de notre catégorie Jeune entreprise montrent déjà toutes les qualités pour bien s’implanter dans le paysage...