100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Vatel

Génération 2024 : Le sport à l’école, une affaire olympique

À lire également

Les communes mahoraises ouvriront-elles les écoles le 18 mai ?

Au niveau national, les enfants reprennent officiellement le chemin de l’école à partir d’aujourd’hui. Chez nous, la rentrée a été repoussée au 18 mai, date potentielle du déconfinement. Les plus petits seront les premiers à ouvrir le bal si leurs parents acceptent de les envoyer puisque la décision définitive leur revient. Mais l’ouverture des établissements scolaires ne dépend uniquement que du bon vouloir des maires. Pour le moment, une très grande majorité d’entre eux affirme ne pas être capable de recevoir les élèves, principalement par manque de moyens. Votre commune sera-t-elle prête à ouvrir les écoles dans une semaine ? Réponses des 17 maires. 

Transport scolaire à Mayotte : « Si le département ne bouge pas, il n’y aura pas de bus pour la rentrée scolaire »

Les chauffeurs de la société Matis ont déposé un préavis de grève pour le 18 août, après que le conseil départemental a modifié une clause de l'appel d'offre de marché public du transport scolaire. Dans le dernier texte en date, l'entreprise qui remportera la délégation ne sera plus obligée de reprendre les employés du délégataire sortant. 80 emplois pourraient ainsi être menacés, à l'instar des droits des employés, acquis pour certains depuis 2010.

Mayotte : Erasmus +, 6 mois pour changer de vie

Pour la première fois, des Mahorais ont pu bénéficier du programme Erasmus + en partant directement de Mayotte. Entre 2018 et 2020, 22 stagiaires sont partis par petits groupes en Angleterre et à Malte pour une durée de 6 mois. Les derniers sont rentrés il y a quelques jours, les yeux remplis d’étoiles. 

Pas de rentrée avant août à Mayotte pour la CGT Éduc’action

Suite au plan de déconfinement présenté par le premier ministre ce mardi, la CGT Éduc’action a décidé de taper du poing sur la table pour que la rentrée mahoraise ne se calque pas sur les modèles métropolitains. Celle-ci est en effet jugée, au regard des moyens comme de l’avancée épidémique tout simplement inenvisageable avant fin août.

Vendredi 21 janvier, le recteur, Gilles Halbout, a présidé la remise des plaques « École labellisée génération Paris 2024 », aux directrices et directeurs de 12 écoles primaires de l’île aux parfums.

« Objectif bouger plus.” Leitmotive de la campagne “Génération 2024”. À l’approche des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports s’est donné comme objectif de démocratiser la pratique sportive dès l’école primaire. À Mayotte, cette mise en avant de l’éducation physique passe notamment par la mention « École labellisée génération Paris 2024 » qui sera bientôt apposée sur le fronton d’une dizaine d’établissements scolaires.

generation-2024-sport-ecole-affaire-olympique

Pour un budget d’environ 700 euros pour chacune d’entre elles, le comité régional olympique et sportif a financé à 100% l’ensemble des plaques attestant de la participation active des écoles dans ce dispositif. “Ce programme permet à tous les établissements scolaires de partager les convictions que le sport change nos vies”, explique le recteur Gilles Halbout. Énergie, savoir-être, vivre ensemble, mais aussi santé… Tels sont les bienfaits de l’activité physique sur notre organisme.

Développer les passerelles entre monde scolaire et sportif

Si la labellisation “Génération 2024” s’affirme comme une récompense pour les écoles partenaires, elle est aussi et surtout un engagement. En effet, le programme promeut trente minutes d’activité physique quotidienne. Un objectif simple que les petits sportifs se devront d’honorer.

generation-2024-sport-ecole-affaire-olympique

Le rectorat espère voir la création d’un grand nombre de jumelage entre écoles et clubs de sport pour inciter les jeunes à chausser leurs baskets. “Ce dispositif est l’occasion de renforcer l’image positive du sport sur notre territoire”, rappelle Gilles Halbout. Un avis partagé par Ahamed Issmaila Madi, le président de l’union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP) Mayotte. “Cette campagne nous a permis d’augmenter le nombre de licenciés”, se réjouit-il. Avant de poursuivre le sourire aux lèvres : “Nous avons labellisé dix-neuf écoles au total et les labellisations continuent.” Le vice-président du CROS, Ahmada Tostao, évoque quant à lui une reconnaissance nationale et rappelle les valeurs prônées par le sport olympique, à savoir “excellence, amitié et respect”.

En devenant des « Écoles labellisées génération Paris 2024”, les établissements scolaires mahorais s’engagent à mettre plus de sport dans le quotidien des jeunes. “Nous souhaitons permettre à un plus grand nombre de vivre l’aventure olympique et paralympique”, assure Gilles Halbout. Un bel objectif, mais pour l’heure les élèves d’écoles primaires devront encore attendre un peu avant de porter haut et fier le drapeau tricolore.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1000

Le journal des jeunes

À la Une

Toutes les informations à connaître sur vos candidats aux élections législatives

Le ministère de l’Intérieur a publié ce mardi 24 mai la liste des candidats officiels enregistrés en préfecture pour le 1er tour des élections...

La Cimade annule sa procédure judiciaire entamée contre le Collectif des Citoyens

Le procès à l’encontre de trois membres du Collectif des Citoyens poursuivi par la Cimade, qui devait avoir lieu ce mardi 24 mai, a...

Une boutique pédagogique pour former les futurs professionnels de la vente à Sada

Premier dispositif de cette envergure à Mayotte, la boutique pédagogique du lycée de Sada a ouvert ses portes salle B210, ce mardi 24 mai...

Débat télévisé : une question de légitimité …

Dans le cadre des élections législatives 2022, la télévision publique organise ses traditionnels débats permettant aux différents candidats en lice de défendre leurs programmes...

Diabète : « Si une personne est petite et en surpoids, il y a déjà un facteur de risques. »

Ce mardi 24 mai se déroulait une matinée de sensibilisation sur la thématique du diabète. Organisée par le centre communal d’action sociale de la...
/* CODE DE SUIVI LINKEDIN----------------------------------------*/