100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Vatel

Inauguré, le campus connecté d’Hajangua n’attend plus que ses étudiants

À lire également

Deux lycéens mahorais admis à Sciences Po, un espoir pour la jeunesse

La fin de l’année scolaire approche et une grande partie des élèves de terminale savent désormais vers quelles études supérieures ils vont s’orienter. Cette...

Ces mahorais qui quittent l’île aux parfums pour se construire une carrière

Asma* vit à Paris. Originaire de Mamoudzou, la Mahoraise de 28 ans affirme aujourd’hui ne pas regretter un instant avoir quitté le 101ème département...

Docteure en pharmacie : le parcours de Limouandjilati Ymamou donne de l’espoir à Mayotte

À 26 ans, Limouandjilati Ymamou vient d’obtenir son doctorat en pharmacie. Le parcours n’a pas été de tout repos pour cette jeune mahoraise originaire...

CUFR : la laïcité à l’honneur avec le DU Valeurs de la République et Religions

Samedi 11 juin 2021, 29 étudiants de la promotion 2020-2021 se sont vu remettre leur diplôme universitaire Valeurs de la République et Religions. L’occasion...

Mardi 21 septembre, le président de la communauté d’agglomération Dembéni-Mamoudzou, Rachadi Saïndou, a inauguré le tout nouveau campus connecté d’Hajangua. L’objectif ? Permettre aux étudiants mahorais de suivre un cursus universitaire à distance. Avec cette offre de formation, le territoire s’ouvre une nouvelle voie vers la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur.

Vous rêvez de suivre des études de médecine, mais vous ne voulez ou ne pouvez pas quitter l’île qui vous a vu naître ? Pas de stress ! Dès cette année, vous pourrez vous épanouir dans la formation à distance de votre choix depuis le campus connecté de Hajangua. Une innovation portée par la commaunté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, en lien avec le centre universitaire de formation et de recherche, le rectorat, le conseil départemental et la chambre de commerce et d’industrie. « Quatre bacheliers sur cinq n’ont pas la possibilité de poursuivre leurs études supérieures sur le territoire. La mobilité reste un frein très important aux études supérieures pour les jeunes mahorais. Malgré un programme de mobilité mis en place par le conseil départemental, l’État et l’agence de l’Outre-mer pour la mobilité, beaucoup de jeunes ne peuvent pas poursuivre leurs études au sein d’une formation souhaitée », souligne en préambule Rachadi Saïndou, le président de l’intercommunalité.

campus-connecte-hajangua-attend-etudiants

Alors pour permettre à davantage de jeunes de suivre une formation dans l’enseignement supérieur sur le territoire, la mise en place de ce nouveau lieu d’études sera une réelle opportunité et un facteur favorisant la réussite des étudiants. Un avis partagé par le recteur, Gilles Halbout, pour qui il s’agit d’un « projet abouti et structurant ». Avant de rappeler « l’importance de l’éducation et de la formation à Mayotte, un territoire qui ne peut pas se construire sans nos jeunes ». Le tutorat et l’accompagnement des étudiants du campus connecté se feront sur le site de la « maison mère » et à distance. Toutefois, les élèves auront accès, sous certaines conditions, aux infrastructures du CUFR : espace de restauration, activités sportives et culturelles, bibliothèque et centre de ressources documentaires. Une bonne nouvelle pour leur bien-être puisqu’ils pourront ainsi être en lien avec les homologues du centre universitaire.

Une augmentation des effectifs sur cinq ans

Le coup d’envoi de cette nouvelle aventure doit officiellement se réaliser d’ici quelques jours avec l’accueil des premiers inscrits. « Ils pourront suivre la formation à distance qu’ils souhaitent et bénéficier de l’accompagnement d’une tutrice qui aidera les jeunes dans leur réussite », déroule Sandrine Ingremeau, déléguée académique. Mais concrètement, à quoi va ressembler ce campus connecté ? L’espace ambitionne de devenir un lieu de vie où les étudiants pourront avoir accès à une connexion Internet et à des postes informatiques et à un soutien personnalisé.

Pour cette rentrée, le campus connecté prévoit d’accueillir une dizaine d’étudiants. Un chiffre qui semble dérisoire sur le papier, mais qui risque bien d’évoluer très rapidement, puisque la mise en place complète de ce projet se déroule sur les cinq prochaines années. L’objectif étant d’augmenter crescendo la capacité d’accueil et le nombre de tuteurs ! « Ce projet a pour ambition de compléter l’offre de formation supérieure existante en présentiel à Mayotte par des formations à distance pour des étudiants ne pouvant s’éloigner du territoire », insiste le président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou. Message reçu cinq sur cinq !

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1000

Le journal des jeunes

À la Une

Toutes les informations à connaître sur vos candidats aux élections législatives

Le ministère de l’Intérieur a publié ce mardi 24 mai la liste des candidats officiels enregistrés en préfecture pour le 1er tour des élections...

La Cimade annule sa procédure judiciaire entamée contre le Collectif des Citoyens

Le procès à l’encontre de trois membres du Collectif des Citoyens poursuivi par la Cimade, qui devait avoir lieu ce mardi 24 mai, a...

Une boutique pédagogique pour former les futurs professionnels de la vente à Sada

Premier dispositif de cette envergure à Mayotte, la boutique pédagogique du lycée de Sada a ouvert ses portes salle B210, ce mardi 24 mai...

Débat télévisé : une question de légitimité …

Dans le cadre des élections législatives 2022, la télévision publique organise ses traditionnels débats permettant aux différents candidats en lice de défendre leurs programmes...

Diabète : « Si une personne est petite et en surpoids, il y a déjà un facteur de risques. »

Ce mardi 24 mai se déroulait une matinée de sensibilisation sur la thématique du diabète. Organisée par le centre communal d’action sociale de la...
/* CODE DE SUIVI LINKEDIN----------------------------------------*/