Free Porn

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Des élèves à la rencontre du monde économique

À lire également

Les communes mahoraises ouvriront-elles les écoles le 18 mai ?

Au niveau national, les enfants reprennent officiellement le chemin de l’école à partir d’aujourd’hui. Chez nous, la rentrée a été repoussée au 18 mai, date potentielle du déconfinement. Les plus petits seront les premiers à ouvrir le bal si leurs parents acceptent de les envoyer puisque la décision définitive leur revient. Mais l’ouverture des établissements scolaires ne dépend uniquement que du bon vouloir des maires. Pour le moment, une très grande majorité d’entre eux affirme ne pas être capable de recevoir les élèves, principalement par manque de moyens. Votre commune sera-t-elle prête à ouvrir les écoles dans une semaine ? Réponses des 17 maires. 

Transport scolaire à Mayotte : « Si le département ne bouge pas, il n’y aura pas de bus pour la rentrée scolaire »

Les chauffeurs de la société Matis ont déposé un préavis de grève pour le 18 août, après que le conseil départemental a modifié une clause de l'appel d'offre de marché public du transport scolaire. Dans le dernier texte en date, l'entreprise qui remportera la délégation ne sera plus obligée de reprendre les employés du délégataire sortant. 80 emplois pourraient ainsi être menacés, à l'instar des droits des employés, acquis pour certains depuis 2010.

Les néo-contractuels font leur rentrée

Au programme pour la première journée, une conférence sur "l’éducation prioritaire et le contexte plurilinguisme", des interventions de professionnels de l'Éducation nationale et des ateliers destinés aux enseignants débutants. Au cours de la deuxième journée, était proposée une conférence intitulée "Connaître le système éducatif et ses attentes, ce que l’Éducation nationale attend des élèves du 21ème siècle, les gestes professionnels et la posture de l’enseignant".

Mayotte : Erasmus +, 6 mois pour changer de vie

Pour la première fois, des Mahorais ont pu bénéficier du programme Erasmus + en partant directement de Mayotte. Entre 2018 et 2020, 22 stagiaires sont partis par petits groupes en Angleterre et à Malte pour une durée de 6 mois. Les derniers sont rentrés il y a quelques jours, les yeux remplis d’étoiles. 

Ce mardi 14 mars, une trentaine d’élèves du lycée de Dembéni, à Tsararano, ont participé à un « mentorat dating ». L’objectif : rencontrer des acteurs du monde économique pour nouer des liens et être parrainés.

Ils avaient déjà noué des liens avec les chefs d’entreprises mahorais le 25 novembre dernier, à l’occasion d’un tournoi de foot. Ce mardi 14 mars, trente élèves de l’internat d’excellence du lycée de Dembéni ont réitéré l’opération lors d’un « mentorat dating » avec treize entreprises, membres du Medef de Mayotte. Les plus jeunes ont pu ainsi profiter des parrainages avec des dirigeants ou des responsables des ressources humaines. « A l’issue de ce mentorat dating, des groupes Whatsapp vont être créés. Chaque acteur économique pourra accompagner un à deux élèves du lycée, dans leurs choix d’orientation, leur besoin d’informations ou les remobiliser s’il y a un décrochage sur un projet par exemple », illustre Christelle Vargoz, CPE de l’internat d’excellence.

Ce mardi, des représentants de Total Energy, Sodifram, la Colas, le RSMA ou encore Groupama sont venus à la rencontre des jeunes. Par groupe de deux à quatre, les élèves se sont déplacés de table en table pour échanger sur leurs projets et en apprendre davantage sur leurs interlocuteurs et les organisations représentées. « Mayotte a un fort enjeu d’attractivité. Dans ce cadre, nous travaillons avec le rectorat pour capter les talents et les rapprocher du monde économique », souligne Samira Ait, responsable emploi formation du Medef.

Une première promotion d’élèves parrainés

D’ici la fin de la semaine, chaque élève pourra choisir un parrain et inversement. « Les modalités de suivi reste toutefois à formaliser », concède Christelle Vargoz. Car il s’agit de la première promotion d’élèves parrainés. Les trente mentorés ont été choisis sur la base du volontariat. Au total, 90 élèves font partie de l’internat d’excellence. Parmi eux, certains sont issus de classes préparatoires ou ont un « haut potentiel. » « Tous les élèves de collèges Rep+ peuvent monter un dossier avec leurs professeurs principaux afin d’entrer en seconde dans cette section. Une commission d’admission épluche les dossiers et 24 places leurs sont réservées », détaille la CPE de l’internat d’excellence.

Les élèves en section sportive féminine de la ligue de foot du collège de Dembeni et celles de la section féminine de la ligue de handball du collège de Passamaïnty sont également ciblées.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

Le branle-bas de combat au centre hospitalier

Le service des urgences du centre hospitalier de Mayotte (CHM) tourne avec quatre médecins de jours et trois médecins de nuit, se défend la...

Omar : « C’est chez moi ici, je ne partirai pas »

Des tôles déformées, des cendres et des trous encore fumants sont les restes du chalet d’Omar. L’exploitation de l’agriculteur de M’tsapéré, ciblée régulièrement par...

Musique traditionnelle et électro s’accordent au festival Kayamba

La sixième édition du festival de musique traditionnelle et électronique se déroulera du vendredi 31 mai au samedi 1er juin. Deux dates pour deux...

Les jeunes du RSMA sensibilisés aux violences contre les femmes

Le régiment du service militaire adapté (RSMA) de Mayotte a reçu, ce mardi 28 mai, la cinquième édition de la journée de lutte contre...

« On va partir et voyager autour de l’Europe »

Le mois de l’Europe est célébré pendant tout le mois de mai, dans l’ensemble des États membres afin de rendre hommage à la date...