La préfecture s'éloigne des recommandations de la CRC

La préfecture s'éloigne des recommandations de la CRC

La Chambre régionale avait pourtant été claire au moment de rendre son rapport au mois d'août dernier: "il faut baisser les dépenses de personnel". Elle préconisait de geler l'indexation permettant de réduire de 110 millions à 101 millions d'euros la dépense du département pour 2016 dans les salaires de ses agents. Mais pour des raisons sociales et juridiques, la préfecture a décidé de ne pas toucher à ce domaine-là. A en croire le préfet, la réglementation en vigueur ne permet pas de revenir sur l'indexation promise aux employés du département. Ainsi, le préfet mise sur les recettes de la douane (impôts sur le revenu, taxe carburant, cartes grises et octroi de mer), pour compenser les dépenses excessives consacrées aux salaires des quelques 3 000 agents du CD. En effet, selon le haut fonctionnaire "des reliquats" de recette dans ce secteur permettront de dégager 8 600 000 euros. A cela s'ajoute une diminution d'environ 5 millions d'euros sur les subventions d'investissement. La nouvelle va sûrement rassurer les agents mais peut-être pas les comptes du département. Ainsi la question de la masse salariale est une fois de plus évitée dans le but notamment de préserver la paix sociale. Le fond du problème reste donc toujours le même.

GD

Abonnement Mayotte Hebdo