La maison de l'entreprise, un "outil" au service des entrepreneurs

La maison de l'entreprise, un "outil" au service des entrepreneurs

Jeudi dernier, Mayotte a inauguré une nouvelle structure pour le développement de son économie, la maison de l'entreprise.

Située dans les anciens locaux de la Sim, place mariage à Mamoudzou, cette entité rassemble la CCI (Chambre de commerce et d'industrie), l'Adim (agence de développement et d'innovation, Business France (agence d’aide des petites et moyennes entreprises à mieux se projeter à l’international), le groupement des entreprises et Initiatives, la plateforme associative de financement et d’accompagnement de la création/reprise d’entreprises. La maison de l'entreprise va devenir ainsi le nouveau lieu de l'entrepreneuriat dans le 101ème département. 

  

L'ensemble des acteurs économiques de l'île était rassemblé jeudi dernier devant la maison de l'entreprise. Ils voulaient ne manquer sous aucun prétexte l'inauguration de cette nouvelle institution que de nombreux porteurs de projets et autres attendaient. 4 salles dont une informatique et une équipée, en matériel de visioconférence sont désormais mis à la disposition de toute personne désireuse de créer ou développer son entreprise. 

Avec un budget de 710 000 € consacré à la réhabilitation des locaux et l'achat de matériel, le projet a vu le jour en cette fin d'année 2017 après l'installation cette même année de la plateforme Initiatives France et de l'Adim. Les fonds européens de développement (Feder) ont financé ce programme à hauteur de 72% soit 516 000 €). Vient ensuite le Département avec 18% de participation soit 123 000 € et la CCI avec 10% soit 71 000 €. 

Espace de formation, de corworking (bureaux partagés) ou encore d'accompagnement, la maison des entreprises est un "véritable outil pour les entrepreneurs qui veulent développer leurs projets", explique Alonzo Zoubair, directeur général de la CCI. "Il ne s'agissait pas seulement de réunir plusieurs opérateurs dans un même local", ajoute-t-il. 

"Un bilan sera réalisé", assurent les partenaires de la Maison des entreprises afin de connaître l'efficacité de l'infrastructure à aider les porteurs de projets et entrepreneurs dans leurs démarches. En attendant, un logiciel intitulé "e-deal" a été mis en place au sein de la maison pour collecter "les indicateurs de performance" de l'institution dans son rôle d'accompagnateur. 

Pour en savoir plus 

Contactez le 02 69 61 04 26 ou connectez-vous sur www.mayotte.cci.fr. 

 

 

 

Mayotte et La Réunion s'unissent pour former et développer

Vendredi dernier, dans les locaux tout neufs de la maison de l'entreprise à Mamoudzou,  Mohamed Ali Hamid, président de la CCI de Mayotte et son homologue de la Réunion Ibrahim Patel ont signé deux conventions portant sur la formation et le développement économique. Le but pour la CCIM est de profiter de l'expertise  de sa grande sœur réunionnaise qui existe de puis plus de 180 ans. Ces partenariats portent sur les domaines suivants:

- La création, du centre de formalités des entreprises, de l’appui aux entreprises, de l’innovation, et de l’international, du développement d’entreprises, des filières et de l’observatoire économique;

- La mise à disposition des formateurs, agents directs de la CCIR ou intervenants extérieurs du pôle formation de la CCIR, en vue de préparer et animer des modules de formations pour le compte de la CCIM ;

- Le déploiement d’actions de formation de la CCIR sur le territoire de Mayotte à la demande de la CCIM dans l’objectif de hausser le niveau de qualification et de compétences des Mahorais dans le domaine du management, de la comptabilité, etc. ;

- La mobilité des jeunes mahorais en stage et/ou en formation à La Réunion ;

- Une coopération dans la stratégie de développement international ;

- La collaboration entre les services de la CCIR et ceux de la CCIM dans le domaine de la gestion des fonds FEDER, FSE et Interreg ; 

- L’assistance des services de la CCIR pour la mise en place de procédures internes à la CCIM ;

- L’accompagnement conjoint des porteurs de projets et ressortissants présents sur les deux territoires.

Financé par Interreg (programme européen visant à promouvoir la coopération entre les régions européennes et le développement de solutions communes dans les domaines du développement urbain, rural et côtier, du développement économique et de la gestion de l’environnement), le budget des conventions n'est pas encore fléché. "Un avenant aux conventions sera réalisé pour déterminer le coût des formations", explique Dayane Mohamed, directeur du pôle formation. 

Un bilan annuel sera effectué pour évaluer l'efficacité de ces conventions et notamment savoir combien de personnes auront bénéficié des services que va apporter ce partenariat. À titre de comparaison, la CCI Réunion a formé 10 000 Réunionnais.   

Pour en savoir plus:

Contactez Dayane Mohamed au 06 39 26 14 51 ou par mail à d.mohamed@mayotte.cci.fr. 

 

 

Abonnement Mayotte Hebdo