L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Europe | XXIIème conférence des régions ultra-périphériques

À lire également

Retards de courriers, la Poste s’explique

Une lettre ne vous est pas parvenue dans les temps ? Elle n’est jamais arrivée ? Vous le savez sans doute : vous n’êtes pas le seul à qui ce déboire arrive. Que se passe-t-il dans la distribution du courrier ? Mayotte Hebdo est allé chercher des explications auprès de La Poste.

À la rencontre de … Zaïnaliambidina Nizari Andinani, avocat

"Je suis fier de ce que Mayotte m'a apporté, aujourd'hui je veux transmettre à ma façon" Docteur en droit,  titulaire de deux Masters 2, dont...

A la rencontre de… Tanchiki Maoré

La vie en rose "Il est venu tout seul, avec un projet. Nous lui avons apporté une aide financière pour le soutenir. Il est allé...

Andjizi Daroueche : Un grand pas vers la gastronomie mahoraise

A ndjizi, aux allures vives et déterminées, nous a ouvert les portes de son futur restaurant. Situé à Pamandzi, en Petite-Terre, ce restaurant dégage...

À l’occasion de la XXII ème conférence des régions ultra-périphériques, en Guyane, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a co-rédigé avec Corina Creţu, commissaire à la politique régionale, un éditorial destiné à chacun des ces territoires, Mayotte compris. Nous vous le présentons ici.

L’Europe et les régions ultrapériphériques: une proximité de cœur

– Tribune du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker et de la Commissaire à la politique régionale, Corina Creţu 

Nous avons toujours accordé une attention particulière aux neuf régions que l’on appelle « ultrapériphériques », qui sont avant tout des régions européennes, et qui projettent la présence de l’Europe à des points stratégiques du globe.

Vos spécificités et vos richesses, vous les connaissez, et l’Union européenne, qui s’attache depuis des années à combler la distance qui vous sépare du continent par une proximité de cœur, les connait aussi : une biodiversité unique, une position géographique propice aux échanges et à la coopération internationale et des opportunités infinies dans des domaines comme la croissance bleue ou les sciences de l’espace.

Aujourd’hui c’est nous qui traversons ces milliers de kilomètres pour venir en Guyane, avec le Président Macron, et nous ne venons pas les mains vides ; l’année dernière nous avions demandé aux représentants des neuf régions réunis à Bruxelles de nous dire ce qu’ils attendaient de l’Europe, de leur Europe, et comment ils imaginaient le partenariat qui nous lierait pour les années à venir.

En réponse à cela, la Commission a présenté cette semaine une stratégie pour les régions ultrapériphériques, qui est la base d’un partenariat privilégié, renouvelé et surtout renforcé. 

Il est renforcé, car plus que jamais nous voulons être attentifs à ce qui rend chacune de vos régions unique. Vous partagez de nombreux défis communs – des jeunes qui manquent d’opportunités, des coûts de transport élevés, une dépendance vis-à-vis de quelques secteurs économiques – mais le vin des Açores n’est pas la banane des Antilles et Mayotte n’est pas Madère.

Ce partenariat, nous avons donc voulu qu’il valorise mieux vos singularités. Pour accompagner chacune de vos régions sur le chemin de la croissance, la Commission établira une plateforme de dialogue et, sur demande, des groupes de travail spéciaux, avec l’Etat membre concerné, sur des questions précises, comme utiliser au mieux les financements européens ou favoriser l’emploi.

A Mayotte, la stratégie soutiendra notamment une meilleure protection de la biodiversité, de meilleures liaisons de transport et une économie bleue solide, en encourageant le développement des énergies marines renouvelables, de l’aquaculture ainsi que de la pêche locale. 

L’Europe fera aussi en sorte que vos régions aient un meilleur accès au programme européen de recherche Horizon 2020 ainsi qu’aux financements sous le Plan Juncker, pour des investissements stratégiques dans des infrastructures numériques, par exemple. Pour favoriser l’acquisition de compétences et la mobilité des jeunes, l’Europe leur donnera un coup de pouce financier pour qu’ils participent davantage au programme Erasmus et au Corps européen de solidarité.

Par ailleurs, l’UE s’attachera à mieux prendre en compte, en amont, l’impact des décisions qu’elle prend sur les régions ultrapériphériques, surtout lors de la négociation d’accords de commerce ou de pêche, afin de façonner des politiques reflétant davantage les réalités et intérêts de vos territoires.

Mais nous voulons le souligner : l’UE ne peut, à elle seule, garantir la prospérité de ces régions. Il s’agit d’une responsabilité partagée entre les régions elles-mêmes, l’Europe et les Etats membres.  Ces derniers doivent faire preuve de volonté politique pour aider ces régions, qui sont aussi leurs régions, à exprimer leur plein potentiel.

Cette nouvelle stratégie pour les régions ultrapériphériques, nous en sommes fiers ; elle est un nouvel exemple concret d’une Europe qui protège, donne les moyens d’agir et offre à tous d’égales opportunités.

Crédit : © European Union 2015 – European Parliament

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1089

Le journal des jeunes

À la Une

Choléra : Les écoles de Majicavo-Lamir et Majicavo-Koropa fermées par précaution

La présence de plusieurs cas de choléra dans la commune de Koungou a amené la municipalité à prendre des mesures drastiques. Les écoles des...

Comores : Azali Assoumani invité au 80e anniversaire du débarquement de Normandie

Au cours du dernier entretien téléphonique entre le président comorien et Emmanuel Macron, les deux dirigeants ont, entre autres, discuté de la coopération et...

Ambdilwahedou Soumaïla : « ce seront deux années d’engagements »

Maire de Mamoudzou depuis 2020, Ambdilwahedou Soumaïla se retrouve confronté à toutes les crises du territoire, sanitaire, social, migratoire et insécurité. Un contexte qu’il...

Une convention pour un centre intercommunal de santé dans le Sud signée avec le ministre Frédéric Valletoux

Si la journée de jeudi était consacrée au choléra lors de la visite du ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention,...

Des collégiens de Kawéni à Marseille pour des battles de danse

Deux équipes du collège Kawéni 1 et du lycée Bamana, à Mamoudzou, participeront aux championnats de France de danse battle hip-hop à Marseille, de...