asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Une danse moderne contre le mal chronique à La Vigie

À lire également

Ramadan à Mayotte : Un mois sacré sous le signe du confinement

Ce soir se déroule la “nuit du doute” pour les fidèles musulmans. Traditionnellement, si le croissant de la nouvelle lune est observé, alors débute le mois du ramadan. Une période avant tout sacrée pour les musulmans, mais aussi ponctuée de festivités quotidiennes, rupture du jeûne en tête. Cette année toutefois, c’est un ramadan confiné qui aura lieu. De quoi bouleverser les habitudes.

La Meiitod d’Adrien

À Mayotte, presque tout le monde sait qui il est et ce qu’il chante. Il faut dire qu’aucun autre artiste mahorais ne peut se...

Mayotte TV Islam, la nouvelle web TV qui parle de l’Islam à Mayotte

Le paysage audiovisuel mahorais compte désormais une nouvelle chaîne. Mayotte TV Islam fait son entrée en proposant un programme consacré entièrement à la pratique de l’Islam sur l’île. La chaîne est pour le moment une web TV, mais elle a l’ambition de se développer rapidement.

Magic System et Koba LaD à la deuxième édition du festival Sanaa

La deuxième édition du festival Sanaa est centrée autour des musiques à tendance urbaine et World music. Cette année, cinq artistes internationaux, trois régionaux...

Levée de rideau pour les artistes qui se sont produits tout au long du week-end écoulé dans le quartier de la vigie à Labattoir. Le chorégraphe Jeff Ridjali a été le dernier à restituer les travaux de ses ateliers développés autour de la thématique de scénos urbains, accompagné de danseurs vêtus de blouses blanches.

une-danse-moderne-contre-le-mal-chronique-a-la-vigie

Dans le quartier de La Vigie à Labattoir, vendredi et samedi, il y avait une présence inhabituelle d’artistes vêtus de blouses blanches, des combinaisons d’astronautes déambulant dans les rues. Une première en ces lieux oubliés des pouvoirs publics, davantage connu pour des faits de délinquance. Jeff Ridjali a fait partie de ces artistes qui y ont élu domicile durant un mois, le temps de mener des ateliers thématiques destinés à démystifier l’image négative véhiculé ce quartier.

Sous le thème général de scènes urbains, le chorégraphe mahorais (qui a déjà vécu à Labattoir dans son adolescence) a choisi de tourner en dérision ces combinaisons que des bandes utilisent parfois durant leurs méfaits, dénaturant par leurs actes une tenue de travail prisée par différentes catégories de travailleurs. La danse, la parole et le geste pour simple arme pour combattre la violence contenue dans une jeunesse désœuvrée, sans perspective aucune de lendemains meilleurs. Il fallait oser le faire, ils l’ont fait et la magie de la danse a opéré et triomphé. « Les scénos urbains sousentendent d’aller en quête vers notre public, de ramener le spectacle vers les gens, leur montrer à travers nos tenues que ces combinaisons sont destinées à autre chose qu’à agresser les populations », a expliqué Jeff Ridjali. Parties des rues sinueuses de La Vigie, le spectacle intitulé « Trappiste V » s’est élargi à la route nationale, le chorégraphe et ses danseurs baptisés du terme « anges » pour l’occasion ont montré que quelque chose d’autre que la violence gratuite était possible dans ce quartier.

Un jeune en proie à une forte curiosité se laisse entraîner par la troupe d’anges, se laisse capter par la musique et la danse au point qu’il renonce à la violence. Des adultes médusés par ce changement radical et instantané qui ont du mal à croire que « cette transformation magique soit réelle et durable » engagent la discussion avec les jeunes tortionnaires d’autrefois pour comprendre ce qui les motivait à faire le mal. Un dialogue intergénérationnel s’engage alors et l’exjeune délinquant converti au bien attire d’autres jeunes dans ce mouvement de transformation. Voilà en image comment les artistes voient la future métamorphose sociale et culturelle du quartier.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

A Mlezi Maoré : « On a pu amortir les perturbations »

L’année 2023 a été compliquée chez Mlezi Maoré. Faute de financements, l’association qui œuvre dans le social et la santé a dû procéder à...

« Un contrôle interne insuffisant » de l’association Mlezi Maoré

La Chambre régionale des comptes a rendu public vendredi 12 juillet son rapport d’observations sur l’association Mlezi Maoré. Il souligne notamment un « contrôle interne...

Salime M’déré « a tout perdu »

Suite à l’arrêté du préfet de Mayotte du 25 juin dernier, portant démission d’office Salime M’déré a perdu son poste de premier vice-président du...

Fin de la grève à La Poste après trois semaines de mobilisation

Depuis le 26 juin, des salariés de La Poste s’étaient mis en grève. Ils demandaient une prime contre la vie chère et les paiements...

« Vous êtes la fierté de votre village, de votre quartier, de votre ville »

Près de 30 bacheliers de Mamoudzou ont été distingués par la mairie vendredi 12 juillet. Une cérémonie était organisée pour les titulaires des mentions...