L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Votez !

Une danse moderne contre le mal chronique à La Vigie

À lire également

Ramadan à Mayotte : Un mois sacré sous le signe du confinement

Ce soir se déroule la “nuit du doute” pour les fidèles musulmans. Traditionnellement, si le croissant de la nouvelle lune est observé, alors débute le mois du ramadan. Une période avant tout sacrée pour les musulmans, mais aussi ponctuée de festivités quotidiennes, rupture du jeûne en tête. Cette année toutefois, c’est un ramadan confiné qui aura lieu. De quoi bouleverser les habitudes.

Mayotte TV Islam, la nouvelle web TV qui parle de l’Islam à Mayotte

Le paysage audiovisuel mahorais compte désormais une nouvelle chaîne. Mayotte TV Islam fait son entrée en proposant un programme consacré entièrement à la pratique de l’Islam sur l’île. La chaîne est pour le moment une web TV, mais elle a l’ambition de se développer rapidement.

La Meiitod d’Adrien

À Mayotte, presque tout le monde sait qui il est et ce qu’il chante. Il faut dire qu’aucun autre artiste mahorais ne peut se...

À Mayotte, le grand flou artistique autour des mesures de soutien

Les acteurs mahorais du spectacle restent dans la tourmente : alors que le gouvernement a déployé des aides aux intermittents lésés par l’annulation des événements culturels, leurs homologues locaux ne pourront pas y prétendre, ce statut juridique n’existant pas au sein du 101ème département. 

Levée de rideau pour les artistes qui se sont produits tout au long du week-end écoulé dans le quartier de la vigie à Labattoir. Le chorégraphe Jeff Ridjali a été le dernier à restituer les travaux de ses ateliers développés autour de la thématique de scénos urbains, accompagné de danseurs vêtus de blouses blanches.

une-danse-moderne-contre-le-mal-chronique-a-la-vigie

Dans le quartier de La Vigie à Labattoir, vendredi et samedi, il y avait une présence inhabituelle d’artistes vêtus de blouses blanches, des combinaisons d’astronautes déambulant dans les rues. Une première en ces lieux oubliés des pouvoirs publics, davantage connu pour des faits de délinquance. Jeff Ridjali a fait partie de ces artistes qui y ont élu domicile durant un mois, le temps de mener des ateliers thématiques destinés à démystifier l’image négative véhiculé ce quartier.

Sous le thème général de scènes urbains, le chorégraphe mahorais (qui a déjà vécu à Labattoir dans son adolescence) a choisi de tourner en dérision ces combinaisons que des bandes utilisent parfois durant leurs méfaits, dénaturant par leurs actes une tenue de travail prisée par différentes catégories de travailleurs. La danse, la parole et le geste pour simple arme pour combattre la violence contenue dans une jeunesse désœuvrée, sans perspective aucune de lendemains meilleurs. Il fallait oser le faire, ils l’ont fait et la magie de la danse a opéré et triomphé. « Les scénos urbains sousentendent d’aller en quête vers notre public, de ramener le spectacle vers les gens, leur montrer à travers nos tenues que ces combinaisons sont destinées à autre chose qu’à agresser les populations », a expliqué Jeff Ridjali. Parties des rues sinueuses de La Vigie, le spectacle intitulé « Trappiste V » s’est élargi à la route nationale, le chorégraphe et ses danseurs baptisés du terme « anges » pour l’occasion ont montré que quelque chose d’autre que la violence gratuite était possible dans ce quartier.

Un jeune en proie à une forte curiosité se laisse entraîner par la troupe d’anges, se laisse capter par la musique et la danse au point qu’il renonce à la violence. Des adultes médusés par ce changement radical et instantané qui ont du mal à croire que « cette transformation magique soit réelle et durable » engagent la discussion avec les jeunes tortionnaires d’autrefois pour comprendre ce qui les motivait à faire le mal. Un dialogue intergénérationnel s’engage alors et l’exjeune délinquant converti au bien attire d’autres jeunes dans ce mouvement de transformation. Voilà en image comment les artistes voient la future métamorphose sociale et culturelle du quartier.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Un nouveau cas de choléra détecté à Koungou ce jeudi

La préfecture de Mayotte et l’Agence régionale de santé (ARS) confirment qu’une nouvelle personne atteinte du choléra a été identifiée, ce jeudi 11 avril....

TME : Catégorie entreprise innovante

Par les perspectives qu’elles offrent pour l’économie mahoraise et les nouvelles filières qu’elles développent, cinq structures ont retenu notre attention dans la catégorie entreprise...

Deux scénarios possibles pour le contournement routier de Combani

Le conseil départemental a décidé, ce mardi, de reprendre la main sur les prochaines étapes de la construction du contournement routier de Combani, le...

Des stades pleins pour les finales des tournois ramadan

Les finales des tournois de ramadan sponsorisés par Orange se sont tenues ce jeudi 11 avril, journée de fête de l’Aïd-el-fitr. Les dernières rencontres...

Comores : Trente-huit détenus s’évadent de la prison de Moroni

Un militaire qui figure parmi les détenus serait à l’origine de la débandade de ce jeudi matin, selon les déclarations du chef du parquet...