Mayotte TV Islam, la nouvelle web TV qui parle de l’Islam à Mayotte

À lire également

Ramadan à Mayotte : Un mois sacré sous le signe du confinement

Ce soir se déroule la “nuit du doute” pour les fidèles musulmans. Traditionnellement, si le croissant de la nouvelle lune est observé, alors débute le mois du ramadan. Une période avant tout sacrée pour les musulmans, mais aussi ponctuée de festivités quotidiennes, rupture du jeûne en tête. Cette année toutefois, c’est un ramadan confiné qui aura lieu. De quoi bouleverser les habitudes.

À Mayotte, le grand flou artistique autour des mesures de soutien

Les acteurs mahorais du spectacle restent dans la tourmente : alors que le gouvernement a déployé des aides aux intermittents lésés par l’annulation des événements culturels, leurs homologues locaux ne pourront pas y prétendre, ce statut juridique n’existant pas au sein du 101ème département. 

Flou artistique autour des arts de la scène

Les artistes et intermittents du spectacle ne peuvent, à Mayotte, prétendre au statut juridique spécifique pourtant de vigueur en métropole, du fait de l’application tardive du droit du travail dans le 101ème département. Une situation qui complique encore un peu plus l’avenir de ces professionnels, souvent écartés des décisions politiques.

 

Mahorais, kibushi, français : une cohabitation ambigüe

C’est un éternel débat. Faut-il donner plus de place à la langue française à Mayotte ? Ou au contraire, valoriser davantage le mahorais et...

Le paysage audiovisuel mahorais compte désormais une nouvelle chaîne. Mayotte TV Islam fait son entrée en proposant un programme consacré entièrement à la pratique de l’Islam sur l’île. La chaîne est pour le moment une web TV, mais elle a l’ambition de se développer rapidement.

Le projet cogite depuis 5 ans dans la tête d’El Anis. Ce Mahorais de 29 ans est à l’origine du groupe Mayotte TV. Ce groupe rassemble trois chaînes de télé avec chacune une spécialité, mais Mayotte TV Islam est celle qui a abouti plus rapidement. “Les conditions se sont réunies plus facilement, alors que pour les autres je dois encore négocier les droits”, explique El Anis. La chaîne existe réellement depuis l’année dernière, mais elle était uniquement diffusée sur Facebook par tranche de sept heures. Cette année, son fondateur a profité du ramadan pour passer à un autre niveau. Désormais, la diffusion est en continu vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept.

Pour le moment, El Anis diffuse des programmes filmés les années précédentes, ou des émissions en collaboration avec une association religieuse de Mayotte. “Tous les sujets tournent autour de la pratique de l’Islam sur notre territoire. Pour ce mois-ci, on parle essentiellement du ramadan. À la fin du mois, on retrouvera autre chose tels que les lectures du Coran, des hadiths (paroles et actes du prophète Mahomet) etc. Tout ce qui peut permettre aux musulmans de pratiquer leur religion”, précise El Anis. Et afin de toucher un public plus large, les intervenants parlent en français et en mahorais.

Un grand projet pour la suite

El Anis ne vit pas de sa chaîne, mais il a l’intention de faire entrer Mayotte TV Islam dans la cour des grands. “Je suis dans une phase de prospection, c’est-à-dire que je construis la chaîne. Mais une fois qu’elle se développera, l’étape suivante sera de l’intégrer dans les bouquets des opérateurs présents à Mayotte.” Mais cela a un coût. Le gérant devra payer 5.000 euros mensuels à l’opérateur en question, alors ces mois-ci sont cruciaux. Il doit plus que jamais montrer ce dont il est capable. Dans une société où la quasi-totalité de la population est musulmane, son projet pourrait prendre un coup d’accélérateur.

Le jeune homme tient à rappeler qu’il n’est pas un foundi. “Je fais ça pour la religion”, clame-t-il. Il incite d’ailleurs tous ceux qui veulent apporter leur pierre à l’édifice à le contacter, même s’ils se trouvent en dehors de l’île. “Ça serait égoïste de ma part d’imposer ma vision de l’Islam. La chaîne est ouverte à tous ceux et celles qui veulent participer, qui ont des contenus et qui restent dans la lignée de l’Islam à Mayotte”, indique-t-il. La chaîne est d’ailleurs totalement gratuite pour le public. Il suffit d’aller sur le site www.mayottetv.fr. Avec 300 personnes connectées par jour, El Anis est pour le moment satisfait des chiffres. Il espère cependant augmenter son audience grâce à la prochaine étape, puisque le public qui pourrait s’intéresser à la chaîne n’a souvent pas de connexion Internet.

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°945

Le journal des jeunes

À la Une

M’safara : un voyage dans les airs pour lutter contre l’arrivée de kwassas à Mayotte

Il y a un mois, le préfet Jean-François Colombet annonçait sa décision de solliciter des structures privées pour lutter contre l’entrée illégale et massive...

Pour accueillir toujours plus d’élèves, le rectorat de Mayotte met les bouchées doubles

Huit collèges, quatre lycées, six cuisines centrales, quatre internats. Pour accueillir au mieux les élèves de Mayotte, le rectorat poursuit un ambitieux plan de...

Délinquance, immigration clandestine, habitat illégal… les chiffres clés de l’année 2020 à Mayotte

La préfecture et le procureur de la République de Mayotte viennent de publier conjointement les chiffres clés de la lutte contre la délinquance, l'immigration...

Tribune libre : Renforcement des aides à Acoua

Nous sommes à presque une semaine des intempéries qui ont lourdement touché le village d'Acoua. Deux images très marquantes sont restées dans ma tête....

Confinement : Jean-François Colombet n’est pas fâché contre les Mahorais mais…

Le locataire de la Case Rocher est intervenu sur le plateau de Mayotte la 1ère hier soir. Sans surprise, il a annoncé la poursuite...