"Génération What ?" : ça commence aujourd'hui !

"Génération What ?" : ça commence aujourd'hui ! La grande enquête "Génération What ?" va permettre de dresser un autoportrait de la jeunesse ultramarine.

Mayotte 1ère lance dès aujourd'hui sa grande enquête sur la jeunesse mahoraise. Intitulée "Génération Trini ?", elle entre dans le cadre d'une enquête plus vaste sur la jeunesse ultramarine en général, menée par le groupe France Télévision et intitulée "Génération What ?". Elle permettra, d'ici quelques mois, de dresser un autoportrait de la jeunesse de notre île. Explications.

 

Que pense la jeunesse mahoraise ? Quels sont ses doutes, ses interrogations, mais aussi ses rêves, ses espoirs ? Ce sont les questions auxquelles va tenter de répondre la grande enquête "Génération Tini ?" qui s'inscrit dans le cadre de l'enquête plus vaste sur la jeunesse ultramarine intitulée "Génération What ?". Cette dernière s'inscrit elle-même dans le prolongement de l'enquête "Génération Quoi ?", lancée en 2013 par France 2. Plus de 250000 Français s'étaient alors connectés pour exprimer leur opinion et faire leur autoportrait. En avril 2016, France 4 a lancé "Génération What ?", dédiée aux jeunes européens. Celle-ci a désormais été élargie à la jeunesse ultramarine. L'idée est qu'ils réalisent ensemble le portrait de leur génération.

 

Un miroir pour les 18-34 ans

"Génération What ?" s'adresse aux jeunes âgés entre 18 et 34 ans, résidant dans les DOM-TOM ou en métropole, mais originaires des Outremers. Cette enquête a été adaptée à chaque territoire ultramarin avec des questions communes à tous et d'autres spécifiques à chaque territoire. Rebaptisée "Génération Trini ?" à Mayotte, l'enquête comporte 166 questions dont une dizaine concerne plus spécifiquement l'île aux parfums. Celles-ci ont été élaborées par le sociologue Halime M'Dahoma. C'est ce dernier qui, avec ses collègues du groupe France Télévision, analysera les résultats à la clôture de l'enquête dans 4 mois. Il en tirera une sorte d'autoportrait de la jeunesse mahoraise permettant de définir ce qu'elle pense du fonctionnement de la société dans des aspects aussi divers que la politique, l'économie, l'amour, la famille, mais également son rapport à la France et à l'Europe ou encore ses rapports aux traditions.

La même enquête (avec ses spécificités territoriales propres) étant réalisée dans les autres territoires d'outre-mer, ces questions permettront de comparer les différences ou similitudes que présentent les jeunes Ultramarins aux quatre coins de la planète.

 

Des modules vidéo pour aérer le questionnaire

 

Le questionnaire pouvant paraître un peu long pour certaines personnes, France Télévision a prévu de l'aérer par des modules vidéo, réalisés à Mayotte par la société audiovisuelle Bouge Toi Mayotte (BTM). Ces vidéos sont des exemples de réponses pouvant être données aux questions posées et ont été sélectionnées en fonction de leur caractère ludique et divertissant. Pour les réaliser, l'équipe de BMT a lancé un casting et a sélectionné une quinzaine de jeunes Mahorais. France Télévision avait spécifiquement demandé à ce que les vidéos soient tournées au domicile des personnes interrogées, afin de créer une véritable proximité et de contribuer à libérer leur parole. L'équipe BMT a pris soin de sélectionner un échantillon représentatif de la société mahoraise d'aujourd'hui dans toute sa diversité et de trouver des personnes qui acceptent de répondre spontanément aux questions, parfois très personnelles, que recèle le questionnaire. Le rapport final de cette enquête sera dévoilé aux alentours du mois de mars 2017, avant les élections présidentielles, d'où son importance non négligeable à la fois sur le plan sociologique et politique. Les jeunes qui souhaitent y répondre doivent se connecter sur le site generation-what.yt qui a été activé dès ce matin. 

Abonnement Mayotte Hebdo