100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Une demi-journée d’action contre les violences faites aux femmes du RSMA

À lire également

De nouvelles directives pour le financement des structures qui œuvrent dans le social et le médicosocial

Ce lundi 22 novembre s’est tenue au conseil départemental la première rencontre entre le vice-président en charge des solidarités, de l'action sociale et de...

Série de violence à Kahani : la SGEN-CFDT apporte son soutien aux personnels éducatifs

Dans un communiqué envoyé dimanche soir, la SGEN-CFDT Mayotte apporte son soutien et se déclare solidaire de la communauté scolaire du lycée Gustave Eiffel...

Sébastien Lecornu reporte sa venue à Mayotte

Sur son compte Twitter, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a annoncé ce lundi sa décision de reporter son déplacement à Mayotte et à...

Visite de Frédérique Vidal : pour Mansour Kamardine, le compte n’y est pas

Pour le député LR Mansour Kamardine, les annonces de la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, lors de sa visite de deux jours sur...

Le régime du service militaire adapté accueille au régiment la 3ème demi-journée de sensibilisation et de lutte contre les violences faites aux femmes le mercredi 8 décembre de 14h à 17h. Cette action a lieu deux fois par an afin de sensibiliser un maximum de jeunes en fonction des arrivées et des départs des volontaires. Tout au long de l’année, le pôle d’accompagnement médico-psycho-social du RSMA travaille avec les partenaires du territoire pour organiser des ateliers (éducation à la sexualité, promouvoir l’égalité homme-femme, sensibiliser les volontaires sur les infections sexuellement transmissibles et sur les addictions et leur permettre d’accéder à des associations).

Le but de l’événement est de mener une action de prévention sous forme collective afin de permettre l’accès à la connaissance et à l’information de tous les volontaires du RSMA, de nommer et de leur parler des différentes formes que peuvent revêtir les violences à travers des stands ludiques et pédagogiques, de permettre une prise de conscience des répercussions qu’entraînent les violences sur les individus, de déstigmatiser les victimes et de montrer que les violences concernent tous les milieux sociaux et touchent aussi bien les femmes que les hommes, de responsabiliser les volontaires pour qu’ils diffusent le message auprès de leur entourage extérieur (familles, amis, futur milieu professionnel), de permettre aux volontaires victimes de violences de s’exprimer et de trouver des personnes-ressources pour les accompagner, d’introduire et de faciliter l’accès au droit, notamment par la rencontre avec les autorités ainsi que de systématiser les dépôts de plainte de jeunes en situation de violences.

Les thèmes abordés par les partenaires ce jour-là seront multiples : l’exercice de l’autorité parentale dans le contexte des violences conjugales, les violences économiques et administratives, les violences sexuelles (le consentement, la prostitution, l’inceste), la communication non violente, la polygamie et la médiation familiale (comment concilier les coutumes, la religion et la République), les violences intrafamiliales (maltraitance, enfants victimes, témoins des violences conjugales), les violences sexistes et sexuelles au travail, les discriminations (promotion de l’égalité), l’accueil des victimes (pré-plainte, circuit, procédure), la prise en charge des auteurs de violences…

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°976

Le journal des jeunes

À la Une

Aïcha, Nazla, Samira, Nayla, Soilahoudine et Noël, ambassadeurs des JO 2024

Du 9 au 17 octobre, six élèves de la classe Pierre de Coubertin-Alice Milliat sont allés enrichir leurs connaissances des Jeux Olympiques à Paris...

Les Naturalistes et 50 bénévoles paient un brin de toilette à l’îlot Mbouzi

Samedi matin, une cinquantaine de volontaires répondait à l'appel des Naturalistes de Mayotte pour une opération de nettoyage de l'îlot Mbouzi. Interdite aux visiteurs,...

Tsunamis et séismes à Mayotte, la nouvelle campagne de prévention est lancée

Le vendredi 26 novembre à la Case Rocher avait lieu le lancement de la nouvelle campagne de sensibilisation aux risques sismique et tsunamique à...

Les fonds européens se dépoussièrent au service des porteurs de projets mahorais

Le groupement d’intérêt public de Mayotte consacré aux fonds européens s’est présenté aux porteurs de projets privés et publics ce vendredi 26 novembre à...

Les taxis mabawa veulent plus que les miettes

Alors que les taximen mahorais ont déjà fort à faire avec les projets de transports interurbains que développe le département, ils doivent aussi faire...