test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Un dispositif de concentration de poissons s’échoue à Dapani

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Durant le mois de mai, suite à un signalement émis par l’hélicoptère de la gendarmerie, l’équipe du Parc naturel marin de Mayotte a découvert un dispositif de concentration de poissons dérivant (DCP dérivant) échoué et emmêlé dans le récif corallien, dans la baie de Dapani. Le Parc et les Affaires maritimes ont pris en charge ce déchet produit par la pêche thonière industrielle ayant un impact environnemental avéré.

Le mardi 9 mai, l’équipage du navire Utnda du Parc naturel marin était en mission scientifique lorsqu’il reçoit le signalement d’un engin de pêche échoué en baie de Dapani. Arrivé sur place, l’équipage constate qu’il s’agir d’un DCP dérivant, engin issu de la pêche industrielle à la senne. « Cet amas de bouées et de cordages, en plus de constituer un obstacle à la navigation, représente un réel danger pour l’environnement », fait remarque le Parc au travers d’un communiqué. Il semble avoir accumulé beaucoup de déchets flottants dû à sa dérive depuis le large, jusqu’à la côté mahoraise (matériels de pêche traditionnel, morceaux de tongues, caisses en plastiques…). Dans l’urgence, le Parc a procédé à son enlèvement et prépare son traitement en vue d’une nouvelle utilisation. « La masse et le volume de ce déchet, issu des pratiques de pêche des thoniers senneurs, sont tellement importants que le navire du Parc n’a pas pu le tracter », reconnait le Parc. L’enlèvement du dispositif échoué par une société spécialisée et son retraitement via une filière adaptée se sont élevés à 5.628 euros, le coût du préjudice écologique restant encore à estimer.

Les Affaires maritimes mènent une enquête afin d’identifier le propriétaire de ce DCP échoué. « L’armateur responsable de la dérive de ce DCP encoure des poursuites pour les conséquences de l’échouage notamment pour atteinte à l’environnement par dégradation des habitats marins et pollution », prévient le Parc. En effet, selon ce dernier, « une surface de 200 m3 de récif corallien a été touchée par l’échouage, causant de nombreux dégâts sur les colonies d’Acropora, branchus et tabulaires principalement ».

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...