asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Trois adolescents enlevés dimanche soir à Vahibé

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

La délinquance s’organise à Mayotte et les malfaiteurs usent désormais de techniques quasi jamais vues sur le territoire. Dimanche soir, aux alentours de 19h, un groupe d’adolescents jouait au football sur un terrain de Vahibé quand ils ont été attaqués par une vingtaine d’individus cagoulés et armés de machettes. La bande organisée a alors kidnappé jeunes, âgés de 13 à 15 ans, et les a emmenés dans la forêt située entre Vahibé et Passamaïnty.

Usant du téléphone de l’une des victimes, l’un des individus a appelé sa sœur pour indiquer aux familles qu’elle ne relâcherait les trois jeunes qu’en échange d’une rançon de 1.000 euros par tête. Les délinquants leur ont transmis des consignes bien particulière telles que « ne pas être plus de deux par voiture » ou encore « rouler avec tous les feux allumés » et leur ont signalé un endroit précis de la forêt pour la remise du butin sous peine de « couper la tête aux enfants ».

Entre temps, la police avait néanmoins déjà été alertée et plusieurs brigades se sont rendues sur le terrain pour retrouver les adolescents. Les policiers ont alors entendu un bruit de sonnette : un guetteur avait été placé pour avertir la bande. Cette dernière s’est finalement enfuie en abandonnant les trois adolescents sur place, en grave état de choc et blessés à coups de poing et de machette. Ils ont été immédiatement emmenés au centre hospitalier de Mayotte où aucune blessure grave n’a été constatée. Enlevés vers 19h, les adolescents ont été retrouvés vers minuit. Dans la débandade, l’un des malfaiteurs a laissé tomber son téléphone, ce qui va grandement faciliter le travail des enquêteurs.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Dans l’attente de leurs papiers, des jeunes apprennent à créer un jeu vidéo

L’association Web Cup a animé la semaine dernière une formation de création de jeu vidéo au sein du Centre régional information jeunesse de Mayotte...

A Mlezi Maoré : « On a pu amortir les perturbations »

L’année 2023 a été compliquée chez Mlezi Maoré. Faute de financements, l’association qui œuvre dans le social et la santé a dû procéder à...

« Un contrôle interne insuffisant » de l’association Mlezi Maoré

La Chambre régionale des comptes a rendu public vendredi 12 juillet son rapport d’observations sur l’association Mlezi Maoré. Il souligne notamment un « contrôle interne...

Salime M’déré « a tout perdu »

Suite à l’arrêté du préfet de Mayotte du 25 juin dernier, portant démission d’office Salime M’déré a perdu son poste de premier vice-président du...

Fin de la grève à La Poste après trois semaines de mobilisation

Depuis le 26 juin, des salariés de La Poste s’étaient mis en grève. Ils demandaient une prime contre la vie chère et les paiements...