asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Stade de Cavani : le Département participe au démantèlement du camp

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Le conseil départemental a fait savoir à la presse, ce vendredi, qu’il participe à une action commune avec les services de l’état et de la mairie de Mamoudzou, depuis jeudi 25 janvier, en vue de procéder au démantèlement du camp de migrants installé au stade de Cavani. Il informe avoir renforcé la surveillance du lieu et engagé des travaux pour poser des grilles et des blocs. Ce, afin de restreindre l’entrée des personnes et des véhicules à un seul point. Et ainsi, de « mieux contrôler les accès » et « prévenir le transport de matériaux destinés à la construction d’habitats illicites ». Des agents dédiés « assurent un contrôle rigoureux jour et nuit ». Des maîtres-chiens sont déployés en soirée et la nuit en collaboration avec la gendarmerie et la police municipale, renseigne-t-il également. « Pour des raisons de sécurité », les travaux définitifs du stade se dérouleront une fois le stade « exempt de toute occupation ».

Après un premier démantèlement d’une partie du camp, de nouvelles tentes ont été installées dans l’enceinte sportive (voir photo). La police de Mamoudzou, notamment la brigade anti-criminelle (Bac) et le groupe de sécurité de proximité (GSP), annonce être intervenue dans le camp, dans le cadre de la flagrance, pour « démonter deux cabanes en cours de construction. La direction territoriale de la police nationale reste vigilante et investie ».

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

« Mamoudzou en flamme » : le trafic des barges perturbé ce vendredi

En raison de l’organisation de l'évènement « Mamoudzou en flamme », ce vendredi 26 juillet, la Direction du transport maritime (DTM) annonce que "les...

Premier voyage ministériel en Outre-mer depuis la dissolution de l’Assemblée

Marie Guévenoux, ministre déléguée des Outre-mer se rend en Polynésie française du 26 au 29 juillet pour représenter le gouvernement lors de l’épreuve de...

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...