L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Seize recrutements pour le tribunal judiciaire de Mamoudzou

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti (photo), a dévoilé ce jeudi la répartition des effectifs supplémentaires au sein de l’ensemble des juridictions. Le tribunal judiciaire de Mamoudzou va bénéficier de seize recrutements d’ici 2027. Il sera ainsi doté de cinq magistrats en plus, dix greffiers et un attaché de justice. Pour les deux premiers, ce sont des augmentations d’effectif important prévues sur cinq ans, avec 24% d’augmentation du nombre de magistrats et 32% pour les greffiers.

De son côté, le tribunal judiciaire de Saint-Denis-de-La-Réunion bénéficiera de quinze recrutements, celui de Saint-Pierre, de onze, et la cour d’appel de Saint-Denis-de-La-Réunion, de quatre. Ces recrutements sont prévus dans la loi de programmation de la Justice, un plan d’embauche « historique » pour cette dernière. « Ce plan de recrutement constitue une nouvelle étape majeure dans le réarmement judiciaire de notre pays », déclare le Garde des sceaux dans un communiqué. La répartition des recrutements a été confiée aux chefs de cour, pour coller avec les besoins du terrain. Une « première », selon le ministère. D’ici 2017, sur la totalité du territoire national, ce sont 1.500 magistrats, 1.800 greffiers et 1.100 attachés de justice qui seront déployés pour renforcer les rangs de la Justice.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Un préavis de grève déposé à l’Université de Mayotte

L’intersyndicale du campus de l’Université de Mayotte (ex-CUFR), CGT et Snesup-FSU, a déposé un préavis de grève, ce jeudi, pour un commencement dès le...

Logement : Dzoumogné au carrefour des nouvelles constructions de la SIM

Village central du nord de Mayotte, Dzoumogné compte un nouvel ensemble de 18 logements sociaux construits par la société immobilière de Mayotte (SIM), à...

Crise de l’eau : Près d’un million de bouteilles collectées au concours organisé par Citeo

Du 18 mars au 13 avril, Citeo a organisé un concours, intitulé « Hifadhuichisiwa », pour inciter les habitants à collecter le plus de bouteilles en...

Une CCI de Mayotte prête à jouer davantage une fonction de support

Il y a du changement à la Chambre de commerce et d'industrie de Mayotte (CCIM) avec l’arrivée d’un nouveau directeur général des services en...

Wuambushu 2 : Une opération qui prend de court les policiers ?

Deux porte-paroles de syndicats policiers regrettent le manque de concertation dans les derniers préparatifs de « Mayotte place nette », le nouveau nom donné à l’opération...