L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Votez !

Réforme des retraites : Mansour Kamardine n’a pas voté la motion de censure

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

La motion de censure transpartisane déposée par le Liot (Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires) devait sanctionner le gouvernement d’Élisabeth Borne, qui vient de faire passer sa loi de réforme des retraites en utilisant l’article 49.3 de l’Assemblée nationale. De nombreux groupes politiques ont soutenu la démarche du groupe politique d’Estelle Youssouffa, qui l’a défendue sur les plateaux de télévision. L’interrogation restait du côté des élus Les Républicains qui semblaient diviser sur le sujet. Coprésident du groupe, Éric Ciotti avait indiqué ne pas suivre les autres formations politiques. Mansour Kamardine, député de la deuxième circonscription de Mayotte, a fait le même choix. « Dans le cadre de la réforme des retraites, alors que la marche vers l’égalité sociale de nos bacocos était bloquée depuis des années, j’ai obtenu, de haute lutte, avec le soutien total du groupe LR, une augmentation du minimum retraite à Mayotte de 150 euros. J’ai obtenu, également, l’engagement du gouvernement que la retraite complémentaire des agents contractuels du secteur public (Ircantec) soit ouverte à Mayotte, avant la fin de l’année. Cela fait 21 ans qu’ils l’attendent ! », fait valoir le parlementaire. Il craignait que les amendements votés ne soient oubliés si cette motion, dont le vote était prévu ce lundi soir, arrivait à ses fins. 

« Voter la motion de censure contre le gouvernement, c’est mettre à terre les importantes avancées concernant nos bacocos et reporter, à des dates inconnues, l’urgente opération Wuambushu du mois d’avril et la loi de sécurisation de Mayotte du mois de juin. Je ne vote donc pas la motion de censure, car nous n’avons plus de temps à perdre pour Mayotte au moment où l’action publique se déploie enfin avec force », a-t-il annoncé.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Un nouveau cas de choléra détecté à Koungou ce jeudi

La préfecture de Mayotte et l’Agence régionale de santé (ARS) confirment qu’une nouvelle personne atteinte du choléra a été identifiée, ce jeudi 11 avril....

TME : Catégorie entreprise innovante

Par les perspectives qu’elles offrent pour l’économie mahoraise et les nouvelles filières qu’elles développent, cinq structures ont retenu notre attention dans la catégorie entreprise...

Deux scénarios possibles pour le contournement routier de Combani

Le conseil départemental a décidé, ce mardi, de reprendre la main sur les prochaines étapes de la construction du contournement routier de Combani, le...

Des stades pleins pour les finales des tournois ramadan

Les finales des tournois de ramadan sponsorisés par Orange se sont tenues ce jeudi 11 avril, journée de fête de l’Aïd-el-fitr. Les dernières rencontres...

Comores : Trente-huit détenus s’évadent de la prison de Moroni

Un militaire qui figure parmi les détenus serait à l’origine de la débandade de ce jeudi matin, selon les déclarations du chef du parquet...