L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Papajan donne vie aux murs de l’école de Cavani

À lire également

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Une consultation sur la circulation alternée à Mamoudzou

Depuis plusieurs années, le réseau routier de notre ville est de plus en plus congestionné, voire totalement saturé en particulier lors des heures pleines....

Dans un geste artistique spontané, Papajan a entrepris de transformer les murs de l’école de Cavani en véritables œuvres d’art. Armé de deux pots de peinture, d’une bombe et de restes de peinture, l’artiste local s’exprime librement malgré les barrages actuels à Mayotte, qui limitent sa capacité à exercer son métier. Bien que n’ayant reçu aucune commande officielle du directeur de l’école, le travail de Papajan a été accueilli avec enthousiasme par la communauté éducative. Le directeur de l’école est ravi de voir les murs se transformer en un véritable cadre pédagogique, où les éléments éducatifs enseignés à l’école prennent vie. Il comprend l’importance de respecter le caractère éducatif du lieu et s’engage à représenter des éléments pédagogiques dans ses créations. « Quand je peins le mur de l’école de Cavani, je prends en compte le fait que c’est un lieu fréquenté par des enfants, des enseignants et des parents. Je m’efforce donc de dessiner des éléments éducatifs qui reflètent ce qui est enseigné à l’école. C’est ma façon de contribuer à l’environnement éducatif en attendant que la situation des barrages s’atténue et que je puisse exercer mon métier pleinement », explique le street-artist.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1078

Le journal des jeunes

À la Une

Retour autorisé des manzaraka et des pool parties

La préfecture de Mayotte continue de desserrer la vis grâce à une saison des pluies particulièrement abondante qui a permis de remplir à la...

Une plainte déposée dans l’affaire des conteneurs de Bandraboua

Mayotte Nature Environnement (MNE), une association pour l’environnement à Mayotte, annonce avoir porté plainte à cause des conteneurs, bacs de tri et déchets présents...

Barrages : Une réunion de « sortie de crise » aboutit à un consensus

C’est officiel. Les barrages des Forces vives sont levés afin d’accorder « le bénéfice du doute » au gouvernement, après l’annonce de nouvelles mesures attendues au...

« C’est important que la population sache vers quels élus se tourner »

Alors que les barrages se lèvent, plusieurs manifestants veulent pouvoir suivre le travail des élus devant répondre à leurs revendications. C’est pour cela qu’à...

Habitat informel : Le délai de flagrance porté à 96 heures contre 48 heures auparavant

Le projet de loi sur la rénovation de l’habitat dégradé a été voté à l’unanimité, ce mercredi soir, au Sénat. Il inclut un changement...