L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Mariam Saïd Kalame réitère sa demande de planification familiale

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Conseillère départementale du canton de Sada-Chirongui, Mariam Saïd Kalame a déposé une motion, finalement rejetée, en session, ce mercredi 15 mars. Celle-ci demandait l’instauration d’une planification familiale à Mayotte, la poussée démographique étant trop importante pour l’île. « Il est primordial et vital de mettre en place une politique de régulations des naissances dans ce territoire ayant le plus fort taux de natalité de France et d’Europe. Des actions concrètes de régulations des naissances à l’instar de la campagne 1,2,3 Bass menée à Mayotte dans les années 80-90 qui avait recueilli l’adhésion de la population et la réussite des politiques publiques de par les résultats obtenus », défend toujours la conseillère d’opposition, dans une lettre ouverte.

Elle cite plusieurs problèmes liés à la natalité trop importante à Mayotte, les effectifs surchargés dans les écoles ou des grossesses trop précoces qui ont des incidences sur la santé sur des jeunes femmes. Elle rappelle que « la planification familiale est une compétence pleine du Département, (le code de la Santé Publique Art L2112-2. Le président du conseil départemental doit assurer la santé sexuelle et reproductive, droits de la femme et protection de la santé de l’enfant, de l’adolescent et du jeune adulte (Articles L2111-1 à L2446-3). Le Département doit ainsi assurer la protection et la promotion de la santé maternelle et infantile (Articles L2111-1 à L2111-1 à L2112-10) ».

Trois pistes sont ainsi à travailler selon elle : déclarer la planification familiale comme grande cause départementale pour les dix prochaines années, relancer avec les partenaires une campagne départementale de sensibilisation et de planification familiale adapté à la société mahoraise, à l’instar de la campagne 1,2,3 Bass et désigner un comité de prévention et d’accompagnement sur les pratiques sexuelles de manière opérationnelle.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre

Un bateau de particuliers a repêché Fabien Trifol dans le lagon, à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre, vers 17h, ce lundi....

[Mis à jour] Disparition inquiétante de Fabien Trifol, directeur Aménagement à la Cadema

Fabien Trifol retrouvé en mer à proximité des trois îlots entre Petite-Terre et Grande-Terre Ce dimanche, vers 16h30, Fabien Trifol a quitté son domicile de...

Plusieurs affrontements ce week-end alors que Wuambushu 2 doit commencer cette semaine

M’tsapéré, Majicavo-Koropa, Koungou, Tsararano, barrages et rixes entre forces de l’ordre et bandes de jeunes ont émaillé le week-end à Mayotte. A la veille...

Boulevard urbain : Cap vers une validation du plan de financement

Examen de passage réussi devant la Commission nationale du débat public (CNDP) à Paris. Le Département de Mayotte a reçu le feu vert il...

TME 2024 : Catégorie Jeune entreprise

Dernières pousses de l’économie mahoraise, les cinq nommés de notre catégorie Jeune entreprise montrent déjà toutes les qualités pour bien s’implanter dans le paysage...