L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Lockbit : la fin d’un réseau cybercriminel ?

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

La collaboration internationale de 11 pays, y compris de la France, a permis d’arrêter deux hackers en Pologne et en Ukraine, faisant partie du groupe de hackers russophone Lockbit. Leur logiciel d’extorsion « rançongiciel » cible depuis 2019 des entreprises, des hôpitaux etc… Ce lundi, durant l’opération « Cronos », la police a pris le contrôle de leur local principal. 34 serveurs ont été saisis dans plusieurs pays, dont la France. Une action qui a permis aux victimes de récupérer leurs données cryptées.

Trois mandats d’arrêts internationaux et cinq actes d’accusations ont été émis par les autorités françaises et américaines, inculpant des ressortissants russes : Artur Sungatov et Ivan Kondratyev connu sous le nom de « Bassterlord ».

Les hackeurs attaquent leurs victimes en s’infiltrant dans leurs bases de données et exigent ensuite une rançon. En cas de refus, ils vendent leurs données sur le dark web, ensemble caché d’Internet. Au total, au moins 2.500 attaques informatiques dans le monde et plus de 200 victimes ont été recensées en France par la justice.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1085

Le journal des jeunes

À la Une

Logement : Dzoumogné au carrefour des nouvelles constructions de la SIM

Village central du nord de Mayotte, Dzoumogné compte un nouvel ensemble de 18 logements sociaux construits par la société immobilière de Mayotte (SIM), à...

Crise de l’eau : Près d’un million de bouteilles collectées au concours organisé par Citeo

Du 18 mars au 13 avril, Citeo a organisé un concours, intitulé « Hifadhuichisiwa », pour inciter les habitants à collecter le plus de bouteilles en...

Une CCI de Mayotte prête à jouer davantage une fonction de support

Il y a du changement à la Chambre de commerce et d'industrie de Mayotte (CCIM) avec l’arrivée d’un nouveau directeur général des services en...

Wuambushu 2 : Une opération qui prend de court les policiers ?

Deux porte-paroles de syndicats policiers regrettent le manque de concertation dans les derniers préparatifs de « Mayotte place nette », le nouveau nom donné à l’opération...

Un marchand de sommeil de Pamandzi condamné à un an de prison

Un propriétaire de Pamandzi qui louait 17 logements insalubres à une cinquantaine de personnes a été condamné à un an de prison ce mercredi....