asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La communauté de communes de Petite-Terre interpelle le ministre délégué chargé de la Santé

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Après une visite du ministre délégué chargé de la Santé, Frédéric Valletoux, à Mayotte, jeudi 9 et vendredi 10 mai, la communauté de communes de Petite-Terre a adressé une missive à son attention mardi, concernant la propagation du choléra dans l’archipel. “La création et le déploiement du plan régional de lutte contre l’épidémie en appui avec la Piroi (Plateforme d’intervention régionale de l’océan Indien) dont les opérations pourraient être financées par le programme Interreg 5 (N.d.l.r. : programme de coopération avec les Comores notamment) semble plus que nécessaire”, écrit-elle. Selon elle, la France devrait, par anticipation, apporter de l’aide ‘en moyens et logistiques’ en établissant un plan anti-choléra dans les pays voisins. La communauté de communes rappelle également “qu’il existe des conventions cadres dans le domaine de la santé entre la France et les pays voisins, y compris les Comores au sein desquels l’épidémie fait des ravages”

Dans une autre lettre cette fois-ci adressée à l’Agence régionale de santé (ARS), l’intercommunalité réclame un plan anti-choléra en Petite-Terre, une unité mobile des réservistes avec des vaccins “en quantité suffisante pour les populations vulnérables”, et le renforcement de la campagne de sensibilisation contre la dengue. 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

« Mamoudzou en flamme » : le trafic des barges perturbé ce vendredi

En raison de l’organisation de l'évènement « Mamoudzou en flamme », ce vendredi 26 juillet, la Direction du transport maritime (DTM) annonce que "les...

Premier voyage ministériel en Outre-mer depuis la dissolution de l’Assemblée

Marie Guévenoux, ministre déléguée chargée des Outre-mer se rend en Polynésie française du 26 au 29 juillet pour représenter le gouvernement lors de l’épreuve...

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...