asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Insécurité : Abdoul Kamardine (LR) réclame l’état d’urgence sécuritaire

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Fraîchement élu président de la fédération mahoraise des Républicains, Abdoul Kamardine « exprime sa profonde préoccupation face aux récentes vagues de violence et de barbarie qui ont secoué les communes de Dembéni, Tsingoni, Bandraboua, Ouangani, Chirongui, et Koungou à Mayotte. Ces actes inouïs, perpétrés par des jeunes délinquants, voire terroristes, ont plongé la population dans une crise sécuritaire sans précédent. La Fédération Les Républicains de Mayotte tient à témoigner son soutien solidaire envers tous les maires des communes affectées et appelle à l’unité pour rétablir la paix », est-il indiqué dans un communiqué daté de ce mercredi. Il livre plusieurs solutions pour ramener la sécurité sur le territoire mahorais, « décréter l’état d’urgence sécuritaire », « renforcer les équipes de recherches et d’enquête judiciaire », « renforcer les contrôles de nos frontières par des moyens plus offensifs tels que l’emploi des navires de la marine nationale », « mettre à contribution l’armée pour sillonner les hauteurs et zones de refuge des délinquants » et créer un établissement pénitencier à destination des mineurs.

Le conseiller départemental du canton de M’tsamboro « exprime son soutien sincère envers toutes les victimes, les familles, et les personnes ayant subi des agressions, des pillages, voire des incendies perpétrés par ces criminels au cours de ces nuits de terreur. Il se solidarise également avec la population qui vit dans la peur depuis une durée excessive. Ces vagues de violence ont causé des dégâts considérables, non seulement sur le plan matériel, mais également sur le plan psychologique ». Il dit lancer un appel vibrant au calme, « appelant à la solidarité et à la compréhension mutuelle pour surmonter cette période difficile » et « adresse un message de soutien chaleureux à toutes les forces vives mobilisées, y compris la police, la gendarmerie, ainsi que toutes les entités engagées quotidiennement pour la sécurité et le bien-être de la population ».

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

A Mlezi Maoré : « On a pu amortir les perturbations »

L’année 2023 a été compliquée chez Mlezi Maoré. Faute de financements, l’association qui œuvre dans le social et la santé a dû procéder à...

« Un contrôle interne insuffisant » de l’association Mlezi Maoré

La Chambre régionale des comptes a rendu public vendredi 12 juillet son rapport d’observations sur l’association Mlezi Maoré. Il souligne notamment un « contrôle interne...

Salime M’déré « a tout perdu »

Suite à l’arrêté du préfet de Mayotte du 25 juin dernier, portant démission d’office Salime M’déré a perdu son poste de premier vice-président du...

Fin de la grève à La Poste après trois semaines de mobilisation

Depuis le 26 juin, des salariés de La Poste s’étaient mis en grève. Ils demandaient une prime contre la vie chère et les paiements...

« Vous êtes la fierté de votre village, de votre quartier, de votre ville »

Près de 30 bacheliers de Mamoudzou ont été distingués par la mairie vendredi 12 juillet. Une cérémonie était organisée pour les titulaires des mentions...