L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

9000 mercis !

Immigration : « 73% des kwassas détectés sont interpellés » estime la préfecture

À lire également

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Une consultation sur la circulation alternée à Mamoudzou

Depuis plusieurs années, le réseau routier de notre ville est de plus en plus congestionné, voire totalement saturé en particulier lors des heures pleines....

immigration-73-des-kwassas-detectes-sont-interpelles-estime-la-prefecture
432 barques et 572 moteurs servant aux passeurs ont été détruits, cette année.

En ce mois de novembre, le bilan de l’opération Shikandra sur les dix premiers mois de l’année a été communiqué aux médias. Celui-ci laisse apparaître une diminution du nombre des kwassas détectés (588), mais une hausse du nombre d’interpellés (432) par rapport à la même période en 2021 (respectivement 717 et 382). D’ailleurs, la préfecture de Mayotte fait valoir un meilleur taux d’interception des bateaux par les forces de l’ordre. « 73% des kwassas détectés ont été interpellés », résument les services de l’État. En tout, 5.912 étrangers en situation irrégulière ont été appréhendés en mer.

A terre, ce chiffre atteint 18.108 personnes. Ce qui est un peu en-dessous des dix premiers mois des années 2019 et 2021 (22.886 et 19.060), mais plus que sur la même période d’une année 2020 marquée par l’arrivée du Covid-19 (8.115). Toutes ces interpellations à Mayotte ont mené à 19.959 reconduites pour l’instant, en 2022. Si la large majorité des étrangers expulsés sont Comoriens, il y a également 373 Malgaches, un Mauricien, un Congolais, un Bangladais et sept Sri-Lankais. Les derniers étaient arrivés au large des côtes mahoraises au début du mois d’août, alors que le pays au nord de l’océan Indien était frappé par l’instabilité politique.

Parmi les passeurs, 267 ont été présentés à la justice. 191 ont été condamnés à de la prison avec sursis et 47 à la détention ferme soit au centre pénitentiaire de Majicavo-Koropa ou soit à la prison du Port, à La Réunion. Côté marchandises, « 26.097 cartouches de cigarettes de contrebande ont été saisies et détruites, représentant une valeur marchande d’au moins 854.200 euros », indique la préfecture.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1077

Le journal des jeunes

À la Une

Barrages : « Tout ce travail risque de se retourner contre nous »

Ce jeudi, plusieurs représentants des Forces vives, dont Safina Soula, ont tenu une conférence de presse à Mamoudzou pour demander à leurs confrères de...

Barrages : Des élus restés sur leur faim de leur déplacement à Paris

Le déplacement en début de semaine d’une poignée d’élus mahorais n’a pas permis d’en savoir davantage sur les engagements pris récemment par le gouvernement...

Un couvre-feu à Tsingoni après les incendies criminels

Les derniers affrontements entre des bandes de Miréréni et de Combani ont entraîné de lourds dégâts matériels dans le quartier Mogoni. La municipalité de...

Crise de l’eau : Un nouveau décret pour les aides « dans les tuyaux »

L’aide exceptionnelle de l’État à destination des entreprises les plus affectées par la crise de l’eau est prolongée jusqu’au 29 février. Elle pourrait inclure...

« Elle n’a jamais accepté que son seul fils épouse une Mahoraise »

Le matin du 3 juin 2016, à Labattoir, une dame de 60 ans a porté trois coups de machette à la tête d’une septuagénaire....