100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Immigration : « 73% des kwassas détectés sont interpellés » estime la préfecture

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Non à l’exclusion de nos journalistes

Ce 17 décembre 2021, un membre de notre rédaction a été exclu sans ménagement du pôle presse chargé de suivre la campagne de Marine...

Départ pour Laurence Carval

Mardi 21 décembre 2021, la préfecture de Mayotte annonçait le départ officiel de Laurence Carval, sous-préfète et directrice de cabinet du Préfet de Mayotte....

De nouvelles directives pour le financement des structures qui œuvrent dans le social et le médicosocial

Ce lundi 22 novembre s’est tenue au conseil départemental la première rencontre entre le vice-président en charge des solidarités, de l'action sociale et de...

immigration-73-des-kwassas-detectes-sont-interpelles-estime-la-prefecture
432 barques et 572 moteurs servant aux passeurs ont été détruits, cette année.

En ce mois de novembre, le bilan de l’opération Shikandra sur les dix premiers mois de l’année a été communiqué aux médias. Celui-ci laisse apparaître une diminution du nombre des kwassas détectés (588), mais une hausse du nombre d’interpellés (432) par rapport à la même période en 2021 (respectivement 717 et 382). D’ailleurs, la préfecture de Mayotte fait valoir un meilleur taux d’interception des bateaux par les forces de l’ordre. « 73% des kwassas détectés ont été interpellés », résument les services de l’État. En tout, 5.912 étrangers en situation irrégulière ont été appréhendés en mer.

A terre, ce chiffre atteint 18.108 personnes. Ce qui est un peu en-dessous des dix premiers mois des années 2019 et 2021 (22.886 et 19.060), mais plus que sur la même période d’une année 2020 marquée par l’arrivée du Covid-19 (8.115). Toutes ces interpellations à Mayotte ont mené à 19.959 reconduites pour l’instant, en 2022. Si la large majorité des étrangers expulsés sont Comoriens, il y a également 373 Malgaches, un Mauricien, un Congolais, un Bangladais et sept Sri-Lankais. Les derniers étaient arrivés au large des côtes mahoraises au début du mois d’août, alors que le pays au nord de l’océan Indien était frappé par l’instabilité politique.

Parmi les passeurs, 267 ont été présentés à la justice. 191 ont été condamnés à de la prison avec sursis et 47 à la détention ferme soit au centre pénitentiaire de Majicavo-Koropa ou soit à la prison du Port, à La Réunion. Côté marchandises, « 26.097 cartouches de cigarettes de contrebande ont été saisies et détruites, représentant une valeur marchande d’au moins 854.200 euros », indique la préfecture.

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Intrusion au CHM : un homme de 29 ans et un mineur de 17 ans interpellés

La police de Mamoudzou a arrêté deux personnes suspectés de vol, ce jeudi 26 janvier. Ils seraient les auteurs du cambriolage du centre hospitalier...

Après un droit de retrait, ce vendredi matin, la barge reprend

Quelques chanceux ont réussi à prendre les premières barges du service des transports maritimes (STM), ce vendredi matin. Ensuite, à 7h, la rotation s'est...

La Cadéma désavoue le syndicat des Eaux de Mayotte

Au premier point abordé ce jeudi soir, en réunion de conseil, la Cadéma (communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou) avait décidé de mettre sa menace à...

Pamandzi ou Bouyouni, le choix se fera en 2023

Un nouveau dossier de présentation sur le projet de la piste longue à Mayotte vient d’être publié par la direction générale de l’aviation civile...

« Est-ce que je me vois à la télé ? » : état des lieux de l’audiovisuel mahorais

Le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement de Mayotte (CCEEM) a présenté, ce jeudi 26 janvier, son rapport intitulé « État de...