test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Des politiciens mahorais déclarés inéligibles

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Emmanuel Macron « inquiet » pour Mayotte

L’Élysée a livré quelques échos de la conversation du président de la République française, Emmanuel Macron, et son homologue comorien, Azali Assoumani, ce samedi...

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Enseignement supérieur : cérémonie de remise de diplômes

Ce samedi 25 juin s’est tenue la cérémonie de remise de diplômes universitaires (DU) et des Masters de métiers de l'enseignement, de l'éducation et...

Plusieurs candidats aux élections législatives de 2022 payent les manquements constatés dans leurs comptes de campagne. Au conseil constitutionnel, quatre candidats mahorais ont ainsi vu leurs comptes rejetés et des peines d’inéligibilité décidées à leur encontre, ce vendredi 9 juin. C’est le cas notamment d’Issa Issa Abdou (MDM). Arrivé au second tour dans la circonscription sud de Mayotte (il a été battu par Mansour Kamardine), le directeur général de services de la commune de Chirongui n’a pas déclaré toutes les sommes reçues. « La commission a constaté qu’un certain nombre de dépenses d’un montant de 5.250 euros n’ont pas été inscrites au compte de campagne. Elle a également relevé que les recettes du candidat révélaient un don émanant d’une personne morale d’un montant de 3.500 euros, en méconnaissance des dispositions de l’article L. 52-8 du code électoral », constate l’instance, qui a donné une peine de trois ans d’inéligibilité au candidat.

Autres candidats de cette circonscription, Ali Djaroudi (Nupes), Mouhamed Abdou et Anli Madi Ngazi n’ont pas pu présenter de compte de campagne, le dernier arguant qu’il n’a pas pu ouvrir un compte à la banque. C’est pourtant une règle pour les candidats recueillant au moins 1% des suffrages exprimés. Ils sont donc inéligibles pour les trois prochaines années.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...