100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

De nouvelles directives pour le financement des structures qui œuvrent dans le social et le médicosocial

À lire également

Santé mentale à Mayotte : les précisions du directeur par intérim du CHM

Après la lecture de notre article en date du 1er décembre intitulé « 15.000 personnes suivies pour des pathologies psychiatriques dans la nature ?...

Non à l’exclusion de nos journalistes

Ce 17 décembre 2021, un membre de notre rédaction a été exclu sans ménagement du pôle presse chargé de suivre la campagne de Marine...

Départ pour Laurence Carval

Mardi 21 décembre 2021, la préfecture de Mayotte annonçait le départ officiel de Laurence Carval, sous-préfète et directrice de cabinet du Préfet de Mayotte....

Élections législatives : Mayotte la 1ère lance aussi sa campagne

Pour cet évènement politique majeur, la rédaction de Mayotte la 1ère propose une offre éditoriale transversale sur les trois supports. Portraits des candidats, enjeux...

Ce lundi 22 novembre s’est tenue au conseil départemental la première rencontre entre le vice-président en charge des solidarités, de l’action sociale et de la santé, Madi Moussa Velou, accompagné du vice-président en charge de l’administration générale, du transport et de la transition écologique, Ali Omar, et les structures partenaires qui œuvrent dans le social et le médicosocial à Mayotte.
L’ordre du jour portait sur la politique sociale de la collectivité, à savoir les attentes, les orientations et les perspectives. À cette occasion, plusieurs sujets ont été abordés tels que les relations entre le Département et ces associations, les réussites, les procédures, les bilans, les demandes de subventions et les difficultés rencontrées. À ce titre, le montant versé aux structures dans le cadre de la solidarité, soit 123 associations, 17 centres communaux d’actions sociales, et deux communes celle de Dembéni et Koungou, s’élève à 9.241.227,07 euros pour la période de 2018 à 2021.
Il était question surtout de présenter les ambitions de la nouvelle mandature 2021-2027 du conseil départemental en matière d’accompagnement de ces associations, notamment au niveau de la transparence des fonctionnements des associations, le financement des actions prioritaires selon les missions des structures. À cet effet, le vice-président s’est engagé à faire le nécessaire au niveau des services du Département afin que les associations puissent obtenir leurs financements dès le 1er trimestre 2022 et non plus à la fin de l’année pour que les associations puissent assurer au mieux leurs missions et établir leurs rapports et bilans dans les meilleurs délais.

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Après un droit de retrait, ce vendredi matin, la barge reprend

Quelques chanceux ont réussi à prendre les premières barges du service des transports maritimes (STM), ce vendredi matin. Ensuite, à 7h, la rotation s'est...

La Cadéma désavoue le syndicat des Eaux de Mayotte

Au premier point abordé ce jeudi soir, en réunion de conseil, la Cadéma (communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou) avait décidé de mettre sa menace à...

Pamandzi ou Bouyouni, le choix se fera en 2023

Un nouveau dossier de présentation sur le projet de la piste longue à Mayotte vient d’être publié par la direction générale de l’aviation civile...

« Est-ce que je me vois à la télé ? » : état des lieux de l’audiovisuel mahorais

Le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement de Mayotte (CCEEM) a présenté, ce jeudi 26 janvier, son rapport intitulé « État de...

Le centre-ouest de Mayotte expérimente le projet alimentaire territorial

Mettre en place une politique alimentaire locale, tel est l’objectif de la communauté de communes du centre-ouest (3CO). Ce jeudi 26 janvier, elle réunissait...