100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Avec Tchak_en_vrac, Youssrah veut “resensibiliser la jeunesse mahoraise à l’information”

À lire également

Clap Productions : une nouvelle série TV sur le retour « choc » de 4 femmes à Mayotte

Dès mercredi prochain commence le casting pour une nouvelle série télévisuelle made in Mayotte. À sa tête, la gérante de la société audiovisuelle, Jacqueline...

Toufaili Andjilani s’envole pour de nouvelles aventures en Nouvelle-Calédonie

Après 20 ans au service de la rédaction RFO, puis Mayotte la 1ère, Toufaili Andjilani, l’actuel rédacteur en chef de la chaîne publique à...

Concours : Les 48h Smartphone, les grands gagnants dévoilés

Organisé par le centre universitaire de formation et de recherche, en partenariat avec l’association « Sur les pas d’Albert Londres », le rectorat de...

FBI Mayotte, épisode 3, en attendant la suite…

Les aventures de l’agent 2K et de son ennemi juré Moilim reprennent de plus bel dans le troisième épisode de la série FBI Mayotte,...

Tchak_en_vrac, c’est le nom que Youssrah a décidé de donner à son projet. Ce n’est pas un restaurant, non, mais un jeune média mahorais, présent sur les réseaux sociaux. C’est en mêlant deux histoires d’amour, celle avec son île et celle avec les médias qu’elle a eu l’idée de lancer ce projet.

tchak-en-vrac-youssrah-veut-resensibiliser-jeunesse-mahoraise-information« À la base ce qu’on voulait vraiment, c’est resensibiliser la jeunesse mahoraise à l’information. Ici, à part le journal de Mayotte 1ère, on a rien sur les réseaux », explique-t-elle. C’est en partant de ce constat qu’elle a décidé de réunir des jeunes journalistes mahorais, finissant prochainement leurs études, pour monter un média qui ressemble à la jeunesse de l’île. « On est une petite équipe, pour le moment tout le monde n’est pas ici, mais j’essaie de les inciter à rentrer », sourit-elle. L’idée du nom lui est venue comme une évidence : « Ici, quand on partage des tchaks, c’est un peu le seul moment où il n’y a pas de barrière, on peut parler de ce qu’on veut. Et c’est cet esprit que je veux donner à Tchak. » Son objectif ? Aborder tous les sujets, par le biais de la jeunesse, même ceux qui font mals ou qui sont parfois tabous, notamment à Mayotte.

Rentrée en octobre en octobre dernier après avoir obtenu un master en journalisme, Youssrah souhaitait rentrer pour se reconnecter avec sa famille. Cinq ans après son départ du 101ème département, elle ne pensait pas s’y plaire autant, à nouveau. D’autant plus que la crise sanitaire actuelle ne permet pas de dénicher un travail aussi facilement… « Dans ma promo de 30, il y en a que quatre qui sont en poste aujourd’hui, les autres sont en recherche d’emploi. » Et si Tchak_en_vrac a commencé sur un coup de tête, le projet pourrait finalement s’inscrire sur la durée.

 

Un projet qui pourrait s’élargir

 

« On ne pensait pas que l’engouement prendrait si vite, c’est vrai qu’on a rapidement eu pas mal d’abonnés sur Instagram et ça faisait plaisir », concède, ravie, Youssrah, qui avoue ne pas dormir beaucoup en raison de l’attente grandissante des followers. Le risque, maintenant, est que le projet s’essouffle, mais la jeune fille semble déterminée et prête à professionnaliser Tchak_en_vrac. « Si un jour, on avait un Tchak dans chacun des Dom-Tom, ce serait génial », imagine-t-elle. Pour le moment, Youssrah espère juste pouvoir s’investir à 100% dans son projet et réussir à en faire un passage clé pour les étudiants mahorais. Elle pense même aux étudiants encore en cours, qui pourraient écrire pour le futur site. « Tous ceux qui sont motivés sont les bienvenus, on prendra le temps de relire avec ceux qui ont un peu plus d’expérience. »

La jeune fille est en tout cas ravie de l’effervescence autour du projet, et cela la motive encore plus. « On reçoit plein de messages d’encouragements, les gens réagissent à notre contenu, on voit qu’il y a vraiment des choses à faire dans notre branche. »

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Intrusion au CHM : un homme de 29 ans et un mineur de 17 ans interpellés

La police de Mamoudzou a arrêté deux personnes suspectés de vol, ce jeudi 26 janvier. Ils seraient les auteurs du cambriolage du centre hospitalier...

Après un droit de retrait, ce vendredi matin, la barge reprend

Quelques chanceux ont réussi à prendre les premières barges du service des transports maritimes (STM), ce vendredi matin. Ensuite, à 7h, la rotation s'est...

La Cadéma désavoue le syndicat des Eaux de Mayotte

Au premier point abordé ce jeudi soir, en réunion de conseil, la Cadéma (communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou) avait décidé de mettre sa menace à...

Pamandzi ou Bouyouni, le choix se fera en 2023

Un nouveau dossier de présentation sur le projet de la piste longue à Mayotte vient d’être publié par la direction générale de l’aviation civile...

« Est-ce que je me vois à la télé ? » : état des lieux de l’audiovisuel mahorais

Le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement de Mayotte (CCEEM) a présenté, ce jeudi 26 janvier, son rapport intitulé « État de...