100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Chiconi FM-TV arrive sur la TNT

À lire également

Avec Tchak_en_vrac, Youssrah veut “resensibiliser la jeunesse mahoraise à l’information”

Tchak_en_vrac, c’est le nom que Youssrah a décidé de donner à son projet. Ce n’est pas un restaurant, non, mais un jeune média mahorais,...

Clap Productions : une nouvelle série TV sur le retour « choc » de 4 femmes à Mayotte

Dès mercredi prochain commence le casting pour une nouvelle série télévisuelle made in Mayotte. À sa tête, la gérante de la société audiovisuelle, Jacqueline...

Toufaili Andjilani s’envole pour de nouvelles aventures en Nouvelle-Calédonie

Après 20 ans au service de la rédaction RFO, puis Mayotte la 1ère, Toufaili Andjilani, l’actuel rédacteur en chef de la chaîne publique à...

Concours : Les 48h Smartphone, les grands gagnants dévoilés

Organisé par le centre universitaire de formation et de recherche, en partenariat avec l’association « Sur les pas d’Albert Londres », le rectorat de...

Après neuf ans d’existence, l’association Chiconi FM monte d’un cran avec la création d’une chaîne de télévision émise sur la TNT. Elle se veut différente des autres en jouant sur la proximité avec la population. Chiconi FM-TV est désormais accessible sur le canal 10 de la TNT.

Depuis ce 16 août, Chiconi FM-TV vient s’ajouter aux deux autres chaînes locales. Il s’agit d’un projet datant de 2017 qui se concrétise après que l’association a répondu à un appel à projets de l’autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique. « C’était en juin 2021 et en décembre de la même année, nous avons eu les autorisations pour diffuser sur la TNT », précise Adolph Marssel, le président de l’association Chiconi FM. En réalité, la chaîne est déjà diffusée en continu sur le site www.chiconifm.fr. Passer sur la TNT est la réalisation d’un rêve pour les huit membres actifs de la structure. Cependant, il faut s’attendre à quelques chamboulements. « Depuis que nous sommes passés sur la TNT, nous sommes obligés de diffuser de manière craquée sur le site car il faut répartir le débit. C’est-à-dire que ceux qui regardent sur le web verront une image pas nette », avertit celui qui occupe également le poste de responsable de la programmation. Il assure cependant travailler d’arrache-pied pour y remédier.

Pour Adolph Marssel et ses collaborateurs, l’objectif est de se différencier des autres chaînes locales en étant proche de la population. « Nous irons à sa rencontre, nous échangerons avec elle pour lui proposer des contenus qui lui correspondent », assure-t-il. Et pour cela, il est primordial pour lui de proposer des programmes entièrement en shimaoré et en kibushi. Il s’agirait d’une première sur le territoire puisqu’aucune autre chaîne ne le fait. « Nous aurons des émissions de divertissement, centrés sur la culture mahoraise », précise Adolph Marssel. Et pour financer le tout, Chiconi FM-TV aura besoin de 40.000 euros par an.

Neuf ans au service des auditeurs mahorais

Si la chaîne de télévision est nouvelle, Chiconi FM existe depuis mars 2013. Au début, la radio était exclusivement diffusée sur le site de l’association et sur ses réseaux sociaux. « Nous sommes la première radio web de Mayotte ! » selon son président. Fort de leur succès, les membres de la structure veulent aller encore plus loin et entrent dans la cour des grands. « Nous avons vu les choses évoluer, la population était en demande et cela nous a incités à nous développer », se rappelle le président. En 2015, ils répondent à un appel à projets pour orienter la diffusion de la radio vers la voie hertzienne. Il a fallu attendre deux ans pour que le CSA de l’époque donne les autorisations d’émettre. En 2017, Chiconi FM arrive sur les ondes à travers la fréquence 104.5, mais seulement du côté ouest de Mayotte, au nord et au sud. « Pour le reste du territoire, ça va venir. Nous serons prochainement diffusés du côté de Mamoudzou, Dembéni, Pamandzi », annonce Adolph Marssel.

Avec la création de la chaîne de télévision, c’est deux fois de plus de travail pour toute l’équipe, mais ils assurent ne pas être inquiets. « Nous nous entourons de bonnes personnes, des gens de confiance. En plus, il n’y a pas de surcharge de travail grâce à la technologie. Nous avons des jeunes motivés qui nous font part de leur savoir-faire », indique le représentant de l’association. En effet, tout est programmé à l’avance et la diffusion se fait toute seule, que ce soit en radio ou en télé. Prochaine étape ? Négocier avec les opérateurs présents à Mayotte pour qu’ils intègrent Chiconi FM-TV dans leurs listes de chaînes.

Avis Facebook pour l’UE!
Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1013

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Le conseil départemental pris d’assaut par les travailleurs

Ce jeudi 29 septembre, l’appel national des syndicats à la grève a été entendu par près de 200 personnes, sur la place de la République,...

Logement : une aide à la pierre jusqu’à 100.000 euros pour près de 38 bénéficiaires

Mise en place par le Département, l’aide à la pierre vise à aider les familles ou personnes à faibles revenus à accéder à la...

Guet-apens de « Pilou » : L’auteur des coups de couteau condamné à quinze ans de prison

Le procès de la bande de Doujani, qui a agressé violemment un lycéen à l’intérieur d’un bus le 11 mai 2016, s’est terminé ce...

La laka de retour au premier plan, avec la course de pirogues traditionnelles de Mamoudzou

La mairie de Mamoudzou organise le dimanche 16 octobre la première course de pirogues traditionnelles sur le front de mer de la ville chef-lieu,...

Éric Dupond-Moretti veut créer une « task force » de magistrats

Outre un budget du ministère de la Justice en hausse de 170 millions d’euros, Éric Dupond-Moretti a annoncé plusieurs mesures, mardi 27 septembre, devant...