100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La culture des îles à l’honneur avec Karabela

À lire également

Exposition Made in Mayotte 2020 : Asmane Houdjati, l’entrepreneure aux mille parfums

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

Exposition Made in Mayotte 2020 : Marlène Fraytag, du bois et des lettres

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

Exposition Made in Mayotte 2020 : Juliette B., céramiste en herbe

Du 7 au 19 décembre 2020, 13 producteurs et artisans proposent le fruit de leur travail lors d’une exposition au comité du tourisme de...

L.O.A Cosmétique : des produits bien-être made in Mayotte, pour “revenir aux sources”

Après des années de préparation, Lidie Ousseni-Ali a enfin pu se lancer dans son projet de transformation agricole spécialisée bien-être. De quoi rappeler les...

Du 8 au 22 décembre, dans les locaux de l’agence d’attractivité et de développement de Mayotte, Kerlie, la créatrice de l’entreprise Karabela présente ses créations toutes en douceur. Son secret ? Marier les tissus et les motifs pour le plus grand bonheur de ses clients.

Jeu de matières, design et couleurs, bienvenue sur le stand de Karabela. Depuis le mois d’avril 2021, Kerlie Le Balch, une créatrice originaire de Haïti, se consacre à l’artisanat. Ayant grandi en région parisienne, elle occupait au sein d’un cabinet le poste de secrétaire juridique. Rien ne la destinait à cette vie de création dans les îles françaises et pourtant… Sa micro-entreprise, Karabela, est un nouveau souffle professionnel pour la jeune femme. Basé à Chirongui, l’atelier est spécialisé dans la confection de textiles.

Par sa démarche artistique, Karabela aimerait viser plus loin et apporter de la nouveauté dans le milieu de l’artisanat à Mayotte. Kerlie souhaite mettre en valeur le “Nabawane” et le tissu “Karabela” afin de jouer avec au détour de ses créations. Son rêve ? Ouvrir d’ici quelques années sa première boutique à Mayotte. “Avec ma famille j’ai toujours baigné dans ce milieu. C’est héréditaire, c’est dans notre culture”, argumente l’artiste ravie d’exposer à Mamoudzou avant d’ajouter, «C’est la première fois que je participe à une exposition comme celle-ci. J’espère pouvoir faire aimer mon travail et je suis très heureuse que l’exposition made in Mayotte m’ait laissé montrer à la population mahoraise mon talent de créatrice. »

Des projets plein la tête

Depuis son arrivée à Mayotte, la passionnée voit plus loin. Avec son mari, ils avaient pour objectif de montrer aux mahorais ce qu’est le Karabela, un tissu haïtien. Pour cela l’artiste dessine tout type de créations. Accessoires de mode, sacs, cabas, pochettes, bijoux… Elle joue avec le karabela et la wax mais aussi avec l’inox ou encore le cuir.

Déjà suivie par une centaine de personnes sur les réseaux sociaux, et présente lors des événements célébrant l’artisanat sur l’île, la carrière créative de Kerlie semble lancée. Alors, jusqu’au 22 décembre, les curieux pourront venir admirer ses créations au sein de l’agence d’attractivité et de développement de Mayotte. Tout en simplicité les œuvres de la néo mahoraise reprennent pourtant tous les motifs de l’île aux parfums. Ylang-ylang, hippocampe, tortue… Des créations à consommer sans modération à l’approche des fêtes de fin d’année.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1007

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Des émeutes ont éclaté à Kawéni, ce mercredi

Des barrages enflammés ont compliqué le passage des véhicules par Kawéni, ce mercredi. En fin de matinée, une opération de la police aux frontières...

Inscription du « mawlida shenge » au patrimoine culturel immatériel, « une chance énorme »

Le 27 juin dernier, la direction générale des patrimoines et de l’architecture du ministère de la Culture a inscrit le « mawlida shenge » (une pratique...

L’intercommunalité de Petite-Terre incendiée, mercredi matin

Trois préfabriqués sont partis en fumée, tôt ce mercredi matin, sur le site principal de la communauté de communes de Petite-Terre. Situés près du...

Chiconi FM-TV arrive sur la TNT

Après neuf ans d’existence, l’association Chiconi FM monte d’un cran avec la création d’une chaîne de télévision émise sur la TNT. Elle se veut...

Des réfugiés campent sur la place publique à Mamoudzou pour montrer leur souffrance

Depuis le samedi 13 août, des réfugiés d’origine africaine campent sur la place Zakia Madi à Mamoudzou. Des hommes et des femmes accompagnés de...