100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

40000 followers sur facebook

La route de Tsingoni-M’Tsangamouji toujours bloquée jusqu’au 23 mai

À lire également

Mayotte accueille son conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement

Mercredi s'est tenue l'assemblée générale constitutive du conseil d'architecture, de l'urbanisme et de l'environnement de Mayotte. Celui-ci a pour objectif d'accompagner gratuitement les particuliers...

“Oui à la piste longue à Mayotte, mais pas au détriment de l’environnement”

Le temps presse et le débat est loin d’être clos. L'allongement de la piste de l'aéro-port ne fait pas l’unanimité tant sur le fond...

À l’hôtel La Résidence à Kawéni, l’enfer quotidien des pieds dans l’eau et la boue

Gérante de l'hôtel La Résidence à Kawéni depuis 18 ans, Sophie Bond s'en prend à l'immobilisme ambiant et aux manquements des autorités. En raison...

Sur la route de Mouboukini à Combani, « soit on mouille les chaussures, soit on ne traverse pas »

La réfection d'une voirie peut parfois créer de larges polémiques dans une commune. C'est le cas pour la route de Mouboukini à Combani où...

Le tassement relevé sur le tronçon séparant Tsingoni et M’Tsangamouji invite à l’optimisme, après un blocage en vigueur depuis le 29 avril. Toutefois, il n’est pas encore assez significatif pour refaire la route. La rentrée scolaire étant ce lundi, les élèves auront la possibilité de traverser à pied pour prendre des bus stationnés près de deux gares installées provisoirement.

Les semaines passent et les examens continuent sur la route départementale qui relie Tsingoni directement au nord de Mayotte, un tronçon fréquemment utilisé par les poids-lourds venant de Longoni et qui souhaitent éviter les habituels bouchons de Mamoudzou. Des fissures importantes et deux affaissements repérés ont forcé la préfecture de Mayotte à fermer l’axe, le vendredi 29 avril. La direction de l’environnement, l’aménagement et le logement (Deal) surveille constamment l’évolution du glissement de terrain. Si le premier affaissement « s’est stabilisé » rapidement, le deuxième plus au sud ne l’est pas encore. « On a remarqué qu’il était de l’ordre de 1.5 centimètre par jour », analyse Olivier Kremer, le directeur de la Deal. Résultat, c’est désormais l’équivalent d’« une marche d’escalier » qui s’est créé sur la route, empêchant le passage de véhicules.

La préfecture de Mayotte a donc décidé de prolonger la fermeture au matin du 23 mai. Seuls les élèves qui reprennent le chemin de l’école auront le droit d’y passer, mais en suivant un dispositif particulier (voir ci-dessous).

« On sait que c’est compliqué »

Évidemment, les usagers de cette route attendent avec impatience de pouvoir l’emprunter à nouveau. Cependant, les travaux qui permettraient la réouverture du tronçon sont conditionnés à l’arrêt du glissement de terrain. « Notre objectif est d’ouvrir la route le plus rapidement possible. On sait que c’est compliqué pour ceux qui prennent la route », rappelle Olivier Kremer. Plusieurs éléments invitent à l’optimisme. Un tassement est observé, indiquant que le phénomène s’amenuise. Le ruissellement ne devrait plus également poser de problèmes avec la fin de la saison des pluies.

Les équipes de la Deal, qui continuent de faire des relevés, se tiennent prêts à refaire la route dès que le feu passe au vert. Outre l’enrobé, un travail de consolidation sera sans doute nécessaire. « Il faudra ancrer la route. Les solutions techniques existent. Un expert sera d’ailleurs là cette semaine pour déterminer lesquelles nous choisiront. » Car malgré tout, le risque qu’une partie de la route glisse vers la mer n’est pas écartée. « C’est comme si vous mettiez votre téléphone portable au bord d’une table. Vous le poussez d’un centimètre à chaque fois. Il peut finir par basculer », donne comme image le directeur.

 

Un dispositif spécial pour les scolaires

Les vacances scolaires touchant à leur fin, le conseil départemental mahorais et le rectorat de Mayotte ont décidé de mettre en place un nouveau plan de transport des élèves appliqué dès lundi 16 mai. Deux gares routières provisoires ont été créées de part et d’autre du tronçon coupé. Les élèves, estimés à « 500 » en cette période d’examens selon l’académie, seront déposés en bus de chaque côté de cette section et effectueront ensuite la distance de 550 m à pied sur un itinéraire sécurisé pour rejoindre d’autres bus. Ceux-ci les conduiront ainsi dans leurs établissements. Ils devront parcourir le trajet inverse pour rentrer chez eux.

Afin d’assurer la sécurité des élèves au niveau des gares, un autre aménagement sera effectué avec la construction d’un cheminement piéton matérialisé par un espace dédié (« trottoir »). En outre, les polices de M’Tsangamouji et Tsingoni, des médiateurs, du personnel de Transdev et la gendarmerie nationale seront mobilisés.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1006

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Développement de Mayotte : « un défaut d’organisation lié à un défaut de collaboration »

Le rapport public thématique de la Cour des comptes et de la chambre régionale des comptes sur les plans de développement pour Mayotte a...

« Je pense que le regard du monde pourrait se tourner vers Mayotte »

Les relations entre l’île de Madagascar et sa voisine mahoraise continuent de se renforcer avec l’organisation des Ateliers de la coopération, ce jeudi. Une...

Yes Ko Green, premier festival éco-responsable à Mayotte

Le premier festival éco-musical gratuit et ouvert à tous est organisé ce samedi 2 juillet de 9h à 19h au M'haju à Bandrélé. Une...

Les séniors à la découverte des archives départementales de Mayotte

Le conseil départemental et le centre communal d’action sociale de Mamoudzou ont organisé ce jeudi 30 juin une visite des archives départementales pour les...

Une fête de fin d’année pour faire parler de l’école primaire Doujani 2

L’école primaire Doujani 2 a organisé une grande fête de fin d’année ce jeudi 30 juin avec l’ensemble de ses élèves. C’est sous un...