100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La démolition des 91 constructions illégales sur l’îlot M’Tsamboro en phase opérationnelle

À lire également

Mayotte accueille son conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement

Mercredi s'est tenue l'assemblée générale constitutive du conseil d'architecture, de l'urbanisme et de l'environnement de Mayotte. Celui-ci a pour objectif d'accompagner gratuitement les particuliers...

“Oui à la piste longue à Mayotte, mais pas au détriment de l’environnement”

Le temps presse et le débat est loin d’être clos. L'allongement de la piste de l'aéro-port ne fait pas l’unanimité tant sur le fond...

À l’hôtel La Résidence à Kawéni, l’enfer quotidien des pieds dans l’eau et la boue

Gérante de l'hôtel La Résidence à Kawéni depuis 18 ans, Sophie Bond s'en prend à l'immobilisme ambiant et aux manquements des autorités. En raison...

Sur la route de Mouboukini à Combani, « soit on mouille les chaussures, soit on ne traverse pas »

La réfection d'une voirie peut parfois créer de larges polémiques dans une commune. C'est le cas pour la route de Mouboukini à Combani où...

À la fois porte d’entrée des kwassas-kwassas à Mayotte et véritable petit coin de paradis pour les habitants, l’îlot M’Tsamboro s’est réveillé ce lundi 6 juin sous les coups des pelleteuses. L’opération de démolition des 91 constructions bâties sans autorisation sur la plage dite « d’Antakudja » constitue la première étape du projet de reprise de main de Shisiwa M’Tsamboro. Jusqu’à vendredi, son accès se retrouve restreint de 7h à 17h et les zones de chantier balisée par l’entreprise Colas sont tout simplement interdites au public.

Deux autres phases doivent s’enchaîner au cours du prochain mois, il est question de sentiers de randonnée, d’aires de bivouacs ou encore un ponton destiné à faciliter l’amarrage des forces de l’ordre. Des choix qui ne sont pas forcément du goût d’une partie de la population, comme nous vous le révélions en exclusivité à la suite de la réunion publique en date du 18 mai. Ce jour-là, l’annonce de la destruction des bangas présents sur le site avait mis le feu aux poudres. « Les aménagements que l’on nous propose ne sont pas conformes à notre culture », avait alors fait remarquer le président de l’association Shime, Rastami Spelo.

demolition-91-constructions-illegales-ilot-mtsamboro-phase-operationnelleEt si la commune, le conservatoire du littoral et l’association Agir pour le développement intégré du nord de Mayotte lancent dans le même temps la reconstruction de bâtiments conformes à l’architecture traditionnelle, la méfiance règne. « Qui aura droit à un banga ? Quelle place sera réservée aux agriculteurs », s’était interrogée il y a de cela trois semaine une descendante de producteurs des célèbres oranges de M’Tsamboro. Être usagers d’une exploitation agricole durable d’une parcelle antérieure à 2019 sera la seule condition ont répondu les autorités.

En effet, ce plan de restructuration financé par le fonds de développement social à hauteur de 300.000 euros a pour objectif non seulement de faire respecter le droit sur cet îlot, mais aussi et surtout d’en préserver le patrimoine environnemental et les pratiques agricoles traditionnelles, menacées de disparaître, et de favoriser le développement d’usages respectueux de l’environnement.

demolition-91-constructions-illegales-ilot-mtsamboro-phase-operationnelle

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1007

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Des émeutes ont éclaté à Kawéni, ce mercredi

Des barrages enflammés ont compliqué le passage des véhicules par Kawéni, ce mercredi. En fin de matinée, une opération de la police aux frontières...

Inscription du « mawlida shenge » au patrimoine culturel immatériel, « une chance énorme »

Le 27 juin dernier, la direction générale des patrimoines et de l’architecture du ministère de la Culture a inscrit le « mawlida shenge » (une pratique...

L’intercommunalité de Petite-Terre incendiée, mercredi matin

Trois préfabriqués sont partis en fumée, tôt ce mercredi matin, sur le site principal de la communauté de communes de Petite-Terre. Situés près du...

Chiconi FM-TV arrive sur la TNT

Après neuf ans d’existence, l’association Chiconi FM monte d’un cran avec la création d’une chaîne de télévision émise sur la TNT. Elle se veut...

Des réfugiés campent sur la place publique à Mamoudzou pour montrer leur souffrance

Depuis le samedi 13 août, des réfugiés d’origine africaine campent sur la place Zakia Madi à Mamoudzou. Des hommes et des femmes accompagnés de...