test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Crise de l’eau : Mayotte passera à trois coupures par semaine le 22 mai

À lire également

“Oui à la piste longue à Mayotte, mais pas au détriment de l’environnement”

Le temps presse et le débat est loin d’être clos. L'allongement de la piste de l'aéro-port ne fait pas l’unanimité tant sur le fond...

Mayotte accueille son conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement

Mercredi s'est tenue l'assemblée générale constitutive du conseil d'architecture, de l'urbanisme et de l'environnement de Mayotte. Celui-ci a pour objectif d'accompagner gratuitement les particuliers...

À l’hôtel La Résidence à Kawéni, l’enfer quotidien des pieds dans l’eau et la boue

Gérante de l'hôtel La Résidence à Kawéni depuis 18 ans, Sophie Bond s'en prend à l'immobilisme ambiant et aux manquements des autorités. En raison...

Sur la route de Mouboukini à Combani, « soit on mouille les chaussures, soit on ne traverse pas »

La réfection d'une voirie peut parfois créer de larges polémiques dans une commune. C'est le cas pour la route de Mouboukini à Combani où...

Le niveau des retenues d’eau de Combani et Dzoumogné étant trop bas à cette période de l’année, le comité de suivi de la ressource en eau a décidé d’augmenter le nombre de coupures nocturnes (de 17h à 7h). Elles passeront de deux à trois, le 22 mai, est-il annoncé ce jeudi soir. Puis à quatre fois par semaine à partir de la mi-juin.

L’issue semblait inévitable. Le déficit pluviométrique que connaît Mayotte est inédit depuis 1997. « La retenue de Dzoumogné est actuellement remplie à 29,7 % contre 98,5 % en 2022 à la même période. Celle de Combani est remplie à 47,1 %, contre 97,1 % en 2022 à la même période », constate, ce jeudi soir, le comité de suivi de la ressource en eau, composé de la préfecture de Mayotte, l’Agence régionale de santé, Météo-France, le syndicat des Eaux de Mayotte, ainsi que son délégataire, la société mahoraise des eaux. La saison des pluies étant bel et bien terminée, il est désormais acquis que le territoire vivra désormais trois coupures nocturnes, de 17h à 7h, par semaine de son alimentation en eau potable. Le nouveau calendrier sera en vigueur à compter du lundi 22 mai (voir tableau ci-dessous). « Un quatrième tour nocturne devrait être mis en place autour de mi-juin », prévient d’ores et déjà le communiqué.

« S’adapter collectivement »

Les coupures nocturnes permettront que l’activité économique de l’île et les écoles puissent fonctionner normalement dans la journée. Et nombre de particuliers ou d’administrations ont pris leurs devants pour tenter de réduire leur consommation ou éviter les pénuries. Comme le révélait dans nos colonnes, le recteur de Mayotte, Jacques Mikulovic, les établissements scolaires commençaient à s’y préparer. « L’enjeu est de s’adapter collectivement avec de nombreuses mesures alternatives et complémentaires, tant sur le plan de la distribution que sur l’augmentation de la ressource : fourniture et implantation d’osmoseurs de moyenne ou de grande capacité, développement de la capacité de l’usine de dessalement, implantation de cuves dans les établissements scolaires et de santé, distribution de kits d’économie d’eau, contrôle des prix de l’eau embouteillée et travail avec les importateurs sur les approvisionnements », détaille la préfecture de Mayotte, ce jeudi soir. Elle rappelle qu’un arrêté préfectoral interdit déjà certains usages comme le nettoyage de voitures ou des façades.

« Le préfet ainsi que l’ensemble du comité de suivi de la ressource en eau remercient la population, et rappellent le caractère indispensable de ne pas opposer les usages et de faire participer chacun à cet effort collectif », fait observer le représentant de l’État.

Le nouveau tableau avec ses trois coupures hebdomadaires sera en vigueur au moins jusqu’à la mi-juin. Elle pourrait passer à quatre ensuite.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...

Sania Toumani, la petite fée du Magic de Passamaïnty

A 22 ans, la jeune sportive Sania Toumani est immanquablement l’une des meilleures joueuses de basket-ball de Mayotte. Son club, le Magic basket de...

Le double projet de loi Mayotte au point mort

Propositions, discussions, tractations, et au final abandon ?  Le double projet de loi Mayotte est de nouveau mis au placard par les ministres du gouvernement...