L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

A Bandrélé, « ces subventions nous ouvrent les portes pour aller très vite »

À lire également

“Oui à la piste longue à Mayotte, mais pas au détriment de l’environnement”

Le temps presse et le débat est loin d’être clos. L'allongement de la piste de l'aéro-port ne fait pas l’unanimité tant sur le fond...

Mayotte accueille son conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement

Mercredi s'est tenue l'assemblée générale constitutive du conseil d'architecture, de l'urbanisme et de l'environnement de Mayotte. Celui-ci a pour objectif d'accompagner gratuitement les particuliers...

À l’hôtel La Résidence à Kawéni, l’enfer quotidien des pieds dans l’eau et la boue

Gérante de l'hôtel La Résidence à Kawéni depuis 18 ans, Sophie Bond s'en prend à l'immobilisme ambiant et aux manquements des autorités. En raison...

Sur la route de Mouboukini à Combani, « soit on mouille les chaussures, soit on ne traverse pas »

La réfection d'une voirie peut parfois créer de larges polémiques dans une commune. C'est le cas pour la route de Mouboukini à Combani où...

L’Agence française de développement (AFD) et la commune de Bandrélé ont scellé leur collaboration à travers la signature de six conventions de subvention qui vont permettre à la ville de mener à bien différents projets d’aménagement.

Ce mardi, le maire de Bandrélé, Ali Moussa Moussa Ben, et le directeur exécutif des opérations de l’Agence française de développement (AFD), Philippe Orliange, venu de métropole pour l’occasion, ont signé six conventions de subvention entre les deux parties, à l’Hôtel de Ville. L’AFD gère en effet le Fonds Outre-Mer (FOM) du ministère des Outre-Mer, qui, par cette signature, accorde 380.000 euros de subventions à la commune. A l’approche des fêtes, le maire a comparé cette enveloppe à une « hotte de Noël ». « Le ministère des Outre-Mer a significativement augmenté son aide à la commune », se réjouit-il lors de la cérémonie.

Philippe Orliange a souhaité faire un rapprochement symbolique entre la date de cette signature et celle de l’anniversaire de la fondation de l’AFD, qui fêtait ses 82 ans le 2 décembre : « A l’origine, l’AFD travaillait avec les villes avant même de travailler avec l’État. »

Six projets d’aménagement

Ces subventions vont financer les études de différents projets d’aménagement dans la commune. Premièrement, la suite de l’aménagement du front de mer en réalisant notamment une passerelle piétonne permettant de traverser la rivière Mro wa Dagoni. L’éclairage public sera également rénové pour consommer moins d’énergie et une liaison routière devrait voir le jour entre les deux écoles de M’tsamoudou. Les rives de la rivière Mro wa Dagoni devraient aussi être aménagées pour devenir des espaces de détente. « Nous avons également trois projets pour les jeunes qui manquent cruellement d’installations sportives », ajoute le maire de Bandrélé. Deux plateaux sportifs vont ainsi être construits à Bandrélé et Nyambadao, et un bassin flottant, pour encourager la pratique de la natation, sera installé à Musicale plage.

« La plupart de ces projets ont déjà des financements octroyés pour les travaux », indique François Delaroque, directeur général des services de la Ville, qui est donc confiant pour que certains projets puissent être aboutis d’ici 2025, voire l’année prochaine pour certains. Philippe Orliange assure que l’AFD fait pleinement confiance à la commune pour la bonne mise en place de ces projets, d’où l’octroi de ces subventions et cette volonté de coopération : « A Bandrélé, il y a une continuité des politiques. »

Objectif 2026

« Le plus dur, c’est d’avoir les financements. Ces subventions vont nous permettre de réaliser les études de ces projets et nous ouvrent les portes pour aller très vite, avec l’objectif que ces chantiers soient réalisés avant 2026 », déclare Ali Moussa Moussa Ben.

La cérémonie a été suivie d’une visite express du front de mer, qui a déjà commencé à être aménagé et été inauguré en juin dernier. Le temps d’une photo de groupe pour immortaliser cette coopération entre l’AFD et la mairie de Bandrélé, avant d’être pressé vers les voitures par la pluie. C’est désormais à la commune de montrer qu’une union pluvieuse est une union heureuse.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1078

Le journal des jeunes

À la Une

Retour autorisé des manzaraka et des pool parties

La préfecture de Mayotte continue de desserrer la vis grâce à une saison des pluies particulièrement abondante qui a permis de remplir à la...

Une plainte déposée dans l’affaire des conteneurs de Bandraboua

Mayotte Nature Environnement (MNE), une association pour l’environnement à Mayotte, annonce avoir porté plainte à cause des conteneurs, bacs de tri et déchets présents...

Barrages : Une réunion de « sortie de crise » aboutit à un consensus

C’est officiel. Les barrages des Forces vives sont levés afin d’accorder « le bénéfice du doute » au gouvernement, après l’annonce de nouvelles mesures attendues au...

« C’est important que la population sache vers quels élus se tourner »

Alors que les barrages se lèvent, plusieurs manifestants veulent pouvoir suivre le travail des élus devant répondre à leurs revendications. C’est pour cela qu’à...

Habitat informel : Le délai de flagrance porté à 96 heures contre 48 heures auparavant

Le projet de loi sur la rénovation de l’habitat dégradé a été voté à l’unanimité, ce mercredi soir, au Sénat. Il inclut un changement...