Mayotte : et si la place des Congrès de Pamandzi prenait le nom de Khams ?

Mayotte : et si la place des Congrès de Pamandzi prenait le nom de Khams ?

J acqueline Guez, la gérante de Clap Productions, a lancé une pétition en ligne pour que la mairie de Pamandzi fasse en sorte que la place des Congrès soit rebaptisée en hommage à Hassani Kamardine, dit Khams, acteur mahorais qui est décédé dans un tragique accident de jet ski il y a un mois.  

Lancée par Jacqueline Guez, la gérante de la société Clap Productions, la pétition en ligne* en hommage à Khams fait un carton, atteignant en un peu moins de 48 heures l’objectif initial des 1.500 signatures. Son idée ? Honorer la mémoire de l’acteur « fétiche » Hassani Kamardine, repêché en mer le dimanche 14 juin après un accident de jet ski la veille, en rebaptisant la place des Congrès à Pamandzi en son nom. « Il y rassemblait les jeunes en désoeuvrance pour leur donner des cours de théâtre. Il a donné vie à ce lieu situé à 150 mètres de chez lui, qui est devenu hautement symbolique », souligne celle qui a collaboré de nombreuses fois avec l’humoriste au cours des dernières années. Devenu incontournable dans le paysage audiovisuel mahorais avec la création de son personnage phare « Fatima Djampopo », Khams « liait les habitants » et « défendait le rire fin ». Plus récemment, il avait tourné dans la série Askip, qui évoquait le sujet tabou de la sexualité, ou encore dans Ketsi Dagoni, qui relatait des messages à la population pour limiter la propagation du virus. Un dernier tournage sur lequel « il n’a pas pris de cachet », rappelle fièrement Jacqueline Guez.

Devoir de mémoire

Cette démarche « individuelle » vise principalement à mettre en lumière une figure incontournable de l’île aux parfums. « À Mayotte, on a tendance à vite oublier… », regrette-t-elle. Avant d’avouer que sa hantise était que « la mémoire de Khams ne continue pas de vivre auprès des prochaines générations » et que « ses vidéos sur Youtube disparaissent ». Une finalité que ne peut imaginer la directrice de la boîte de production. « [Cette pétition] n’est pas un coup de pression à l’égard de la municipalité, mais c’est pour montrer l’importance qu’il avait ! » Pour bien comprendre, la dénomination d’une voie publique est du ressort des communes (article L2121-29 du code général des collectivités territoriales). Il appartient donc au conseil municipal d’en délibérer et de décider sur proposition du premier magistrat. Et Jacqueline Guez entend bien prendre sa plus belle plume et envoyer un courrier au nouveau maire de Pamandzi dans le but de lui expliquer par écrit ses bonnes intentions.

Selon elle, la symbolique d’y accoler le nom d’Hassani Kamardine aurait un impact non négligeable. Un message fort qu’elle espère devenir réalité très rapidement. « Il était un exemple pour tous, sa perte a été une véritable tragédie », conclut-elle, toujours autant émue par la disparition de son « ami ».

 

* Pour signer la pétition, il suffit de vous rendre sur l’adresse suivante : https://www.change.org/p/le-maire-de-la-commune-changer-le-nom-de-la-place-des-congr%C3%A8s-%C3%A0-pamandzi-pour-place-hassani-kamardine-dit-khams?recruited_by_id=5ecdd360-c534-11ea-b5f1-970e6f12765b&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=psf_combo_share_initial&utm_term=psf_combo_share_initial

 

Abonnement Mayotte Hebdo