Un radicalisé arrêté par la DGSI

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

Attaquée de toutes parts à Mayotte, Panima tente de riposter

Entre la polémique sur la qualité des repas livrés aux confinés du RSMA, et la mise à l’arrêt d’une partie importante de son activité à cause du confinement, l’entreprise de restauration collective est sur tous les fronts. Mais face à ces multiples coups durs, son directeur, Gilles Rouinvy, ne baisse pas les bras et répond aux critiques. Entretien.

Les chiffres qui rendent le confinement compliqué à Mayotte

On le sait, le confinement à Mayotte est rendu d’autant plus difficile qu’une grosse partie de la population vit dans des habitations insalubres, dénuées du confort élémentaire. Dans une publication diffusée hier, l’Insee rappelle quelques chiffres parlants. Résumé point par point.

Un individu, dont l’identité et l’âge n’ont pas filtré jusqu’à maintenant, a été interpellé mardi peu après 8h dans le quartier de Mandzarsoa à M’tsapéré. La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) s’est rendue sur les lieux aux alentours de 6h pour procéder à son arrestation. Une dizaine de véhicules et une vingtaine de policiers ont été réquisitionnés sur cette affaire, ralentissant considérablement la circulation à cet endroit pendant de longues minutes.

S’il s’agit bien d’un homme radicalisé de nationalité française, plusieurs informations circulant à son sujet sur les réseaux sociaux s’avèrent infondées. Connu des services de police et déjà interpellé par le passé, il n’aurait aucun lien avec les attentats de Paris du 13 novembre 2015, comme annoncé par certains de nos confrères en début de journée. Si d’autres rumeurs ont fait état de la présence d’AK47, les forces de l’ordre n’ont découvert aucune arme sur place. Mais d’autres sources proches de l’enquête affirment que 300 cartouches auraient été retrouvées.

L’individu, à Mayotte depuis plusieurs mois, a immédiatement été placé en garde à vue pour être interrogé par les autorités compétentes. Son interrogatoire peut durer jusqu’à 96 heures avant qu’il ne soit éventuellement renvoyé vers la métropole. Ce coup de filet viendrait du parquet antiterroriste de Paris.

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

À la Une

Bodo : un nouvel album 100% made in Mayotte

Roho qui signifie coeur est le titre du nouvel album de Bodo. Il sort ce vendredi 30 octobre et fera certainement parler de lui....

Mayotte : Trois mois de prison avec sursis pour des cigarettes de contrebande et un panneau solaire volé

En octobre dernier, 2.800 cartouches de cigarettes et six kilos de bangué étaient interceptés par les gendarmes de Mayotte. Des arrivées de marchandises qui...

Confinement acte 2 : Quelles « adaptations » pour le sport mahorais ?

Un grand point d’interrogation plane au-dessus des sportifs mahorais. Les différentes fédérations nationales vont chacune de leur communiqué depuis mercredi soir et la dernière...

La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna...

Mayotte : La première sirène d’alerte inaugurée à Dembéni deux ans après les secousses

Les missions d’étude du volcan responsable des séismes de 2018 ont mis en évidence le risque de tsunami qui menace Mayotte. Pour s’en prémunir,...