100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Une semaine de l’olympisme 100% digitale à Mayotte

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

Ce lundi marque le début de la deuxième édition de la semaine olympisme en France. Le concept consiste à mettre en valeur les sports présentés aux Jeux Olympiques. Cette année tout se fera sur Internet en raison de la crise sanitaire. La population est donc sollicitée plus que jamais. 

Depuis plus de 60 ans, chaque 23 juin est consacré à la journée olympique. Le monde du sport, professionnels et amateurs, célèbre la création des Jeux Olympiques en 1894. Depuis l’année dernière, en France, la journée se décline sur toute la semaine. L’action est dirigée par le comité national olympique et sportif français (CNOSF). La journée olympique est célébrée à Mayotte uniquement depuis l’année dernière, et le public a été au rendez-vous. En raison des Jeux des îles 2019, la flamme olympique avait fait le tour des écoles du territoire. Des activités sportives et culturelles étaient également organisées un peu partout durant une semaine. Cette année, la crise sanitaire oblige les organisateurs à revoir l’intégralité de leur programme. Tout se fera sur les réseaux sociaux. “On a lancé un challenge où l’on demande aux ligues, aux comités, et à tous ceux qui souhaitent participer de nous envoyer des photos autour de l’aspect sportif. Ils peuvent faire une figure sportive ou mettre en valeur un objet sportif”, explique Irma Ali Soilihi, chargée de mission au CROS Mayotte. Il faudra ensuite publier la photo sur les réseaux sociaux et identifier le CROS de Mayotte et le CNOSF. Les photos seront par la suite publiées sur leurs comptes respectifs. Le thème de la journée olympique de cette année est Paris 2024. En raison des Jeux Olympiques qui se dérouleront en France, un défi est lancé. L’idée consiste à parcourir 2.024 mètres, en courant, en marchant, en faisant du vélo, en nageant. Les participants peuvent également se prendre en photo et la publier sur leurs réseaux sociaux. Durant cette semaine, le CNOSF souhaite plus que jamais véhiculer les valeurs “d’amitié, de respect et d’excellence” qui représentent l’esprit des Olympiques. 

Réitérer l’initiative tous les quatre ans 

La semaine de l’olympisme en 2019 avait un aspect particulier à Mayotte puisqu’elle coïncidait avec les Jeux des îles. Le CROS souhaite donc réitérer l’opération tous les quatre ans en perpétuant le relais de la flamme dans les écoles. Mais la perspective des JO 2024 n’est jamais bien loin. “Il y a des écoles qui sont labélisées Génération 2024. Ce sont des établissements qui s’engagent à faire vivre l’Olympique à leurs jeunes en vue des Jeux à Paris en 2024”, indique Émeline Froger, en charge de la semaine olympique au CROS Mayotte. Cette année, ces écoles sont invitées à faire des activités avec les élèves, si elles sont ouvertes et si les conditions le permettent. Le tout devra se faire toujours autour des valeurs d’amitié, de respect et d’excellence.

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

À la Une

Piste longue : la solution en remblai-digue privilégiée

La direction générale de l’aviation civile vient de publier une plaquette intitulée « Remblais ou pilotis » qui compare les solutions envisagées pour la construction de...

Un petit pas pour Mayotte, un grand pas pour le droit du travail

Mardi 18 janvier, les premiers conseillers prud'homaux de Mayotte ont prêté serment devant le président du tribunal, Laurent Ben Kemoun, et le procureur de...

Gendarme renversé : un individu en garde à vue, deux autres à l’hôpital

Lundi soir, vers 21h, lors d’un contrôle lié au couvre-feu à Chirongui, un véhicule a foncé sur un gendarme de 25 ans. Plaqué sur...

« On ne pouvait plus laisser pourrir les livres »

Les propriétaires d’une maison de la rue Pasky à Mamoudzou veulent récupérer leur rez-de-chaussée, abandonné depuis trois ans par l’association des parents d’élèves du...

Au gymnase de Cavani, 20% des 250 tests quotidiens sont positifs

Si la légère baisse des indicateurs épidémiologiques entre le 5 et le 11 janvier laisse présager une circulation moins active du virus, la course...