Une semaine de l’olympisme 100% digitale à Mayotte

Une semaine de l’olympisme 100% digitale à Mayotte

Ce lundi marque le début de la deuxième édition de la semaine olympisme en France. Le concept consiste à mettre en valeur les sports présentés aux Jeux Olympiques. Cette année tout se fera sur Internet en raison de la crise sanitaire. La population est donc sollicitée plus que jamais. 

Depuis plus de 60 ans, chaque 23 juin est consacré à la journée olympique. Le monde du sport, professionnels et amateurs, célèbre la création des Jeux Olympiques en 1894. Depuis l’année dernière, en France, la journée se décline sur toute la semaine. L’action est dirigée par le comité national olympique et sportif français (CNOSF). La journée olympique est célébrée à Mayotte uniquement depuis l’année dernière, et le public a été au rendez-vous. En raison des Jeux des îles 2019, la flamme olympique avait fait le tour des écoles du territoire. Des activités sportives et culturelles étaient également organisées un peu partout durant une semaine. Cette année, la crise sanitaire oblige les organisateurs à revoir l’intégralité de leur programme. Tout se fera sur les réseaux sociaux. “On a lancé un challenge où l’on demande aux ligues, aux comités, et à tous ceux qui souhaitent participer de nous envoyer des photos autour de l’aspect sportif. Ils peuvent faire une figure sportive ou mettre en valeur un objet sportif”, explique Irma Ali Soilihi, chargée de mission au CROS Mayotte. Il faudra ensuite publier la photo sur les réseaux sociaux et identifier le CROS de Mayotte et le CNOSF. Les photos seront par la suite publiées sur leurs comptes respectifs. Le thème de la journée olympique de cette année est Paris 2024. En raison des Jeux Olympiques qui se dérouleront en France, un défi est lancé. L’idée consiste à parcourir 2.024 mètres, en courant, en marchant, en faisant du vélo, en nageant. Les participants peuvent également se prendre en photo et la publier sur leurs réseaux sociaux. Durant cette semaine, le CNOSF souhaite plus que jamais véhiculer les valeurs “d’amitié, de respect et d’excellence” qui représentent l’esprit des Olympiques. 

Réitérer l’initiative tous les quatre ans 

La semaine de l’olympisme en 2019 avait un aspect particulier à Mayotte puisqu’elle coïncidait avec les Jeux des îles. Le CROS souhaite donc réitérer l’opération tous les quatre ans en perpétuant le relais de la flamme dans les écoles. Mais la perspective des JO 2024 n’est jamais bien loin. “Il y a des écoles qui sont labélisées Génération 2024. Ce sont des établissements qui s'engagent à faire vivre l'Olympique à leurs jeunes en vue des Jeux à Paris en 2024”, indique Émeline Froger, en charge de la semaine olympique au CROS Mayotte. Cette année, ces écoles sont invitées à faire des activités avec les élèves, si elles sont ouvertes et si les conditions le permettent. Le tout devra se faire toujours autour des valeurs d’amitié, de respect et d’excellence.

Abonnement Mayotte Hebdo