Un champion en danger

Un champion en danger Tenu en échec par les Verts de l’AS Rosador (0-0), Foudre 2000 de Dzoumogné, champion de Mayotte en titre se rapproche de la zone de relégation.

Certes, Foudre 2000 de Dzoumogné est toujours en lice en coupes. Qualifié pour les demi-finales de la coupe régionale de France qu’il jouera au Baobab le 2 septembre prochain, le champion de Mayotte a encore l’opportunité de soulever le plus beau trophée de la saison. Et accessoirement, de réaliser le doublé avec la coupe de Mayotte, lui qui a éliminé la Promotion d’Honneur de Tsararano en seizième de finale, le 12 août dernier.

En attendant, les Nordistes n’ont rien gagné et pourraient tout perdre. Ils ont déjà laissé filer un trophée en 2017, étonnement baladés par la DHT de l’UCS Sada (5-2) en supercoupe, en février à Chiconi, pour l’ouverture de la saison. Brillant en 2016, Foudre 2000 avait un titre de champion à défendre. Mais deux défaites à M’tsapéré et Hamjago annonçaient une saison compliquée. Cela s’est confirmé au fil des semaines.

Malgré quelques succès retentissants (4-1 à Majicavo, 5-0 contre Malamani), les Nordistes ont enchaîné les contre performances, s’inclinant notamment à sept reprises depuis le début du championnat – contre une seule défaite en championnat en 2016. Pour eux, la défense du titre de champion n’est plus à l’ordre du jour. 

"Comme tous les clubs, il y a des hauts et des bas. Nous traversons en ce moment une période difficile sportivement. Entre les blessés, les suspendus, mais aussi les décisions d’arbitres bien souvent contre nous, la chance ne nous sourit pas", déplore Ahmadi Salim, trésorier du club. Foudre 2000 a encore peiné à se défaire d’un nouvel adversaire ce week-end, en l’occurrence l’AS Rosador de Passamaïnty (0-0).

 

Foudre 2000, à l’extérieur jusqu’à la fin de la saison

 

"L’effectif est le même, mais cette saison la mayonnaise ne prend pas. Nous ne baisserons tout de même pas les bras. Nous prendrons les matchs un à un et nous battrons jusqu’au bout pour éviter le pire."

Le pire, une relégation en Division d’Honneur Territoriale à l’issue du championnat fin octobre, est effectivement à redouter. Quatrième de DH avant la trêve du ramadan fin mai, sixième peu après la reprise début juillet, huitième avant la seizième journée du week-end passé, Dzoumogné a encore reculé d’un rang cette semaine.

Il pointe désormais à la neuvième place au classement général, pratiquement au bord de la zone rouge.

A six journées du terme, les coéquipiers du capitaine de la sélection de Mayotte Abdou Lihariti Antoissi ne comptent plus que quatre points d’avance sur Combani, le premier relégable. On pourrait croire à un calendrier favorable à Foudre 2000, avec un seul de leurs six derniers adversaires (l’AS Sada) étranger à la course au maintien.

Or, les cinq autres confrontations – parmi lesquels Handréma, Combani et Malamani, les trois derniers de DH – ont tout du match piège. Et la suspension de leur terrain jusqu’à la fin de la saison ne va pas pour arranger les choses…

Les six déplacements de Dzoumogné s’annoncent périlleux. Le champion de Mayotte devra stopper l’hémorragie dès samedi à M’tzamboro, sous peine de voir le spectre de la relégation se rapprocher.

Abonnement Mayotte Hebdo