Publicités

Sportif de l’année 2015. F. Madi Ali et M. Nassur sacrés

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

L’athlétisme, le handball et le basket-ball sont à l’honneur cette année. C’est à ces trois disciplines que sont revenus les huit trophées Mayotte Hebdo du Sportif de l’année 2015. Pour sa médaille d’argent aux Jeux des îles de l’océan Indien, en août dernier à la Réunion, la sélection féminine de handball a été élue meilleure équipe féminine 2015. Le trophée de la meilleure équipe masculine a été attribué au Vautour Club de Labattoir.

Le club de basket champion de Mayotte a remporté pas moins de cinq trophées au cours de l’année civile 2015. Dans les consécrations individuelles, Haïroudine Anzizi, président de la ligue régionale de handball de Mayotte et Alikarhine Ayouba, sélectionneur de l’équipe de Mayotte masculine de handball ont reçu respectivement le trophée de meilleur dirigeant et meilleur entraîneur 2015. Les deux trophées créés à l’honneur des Mahorais évoluant à l’extérieur (Mahopolitain et Mahopolitaine) sont 100 % athlétisme cette année.

En effet, chez les dames, il a été remporté par Myriam M’lazahahé. Avec ce quatrième trophée obtenu depuis la création de l’élection du Sportif de l’année en 2009, la sprinteuse kawénienne dépasse le basketteur m’tsapérois Kadri Moendadzé (3 trophées) et devient seule détentrice du record du nombre de trophées individuels. Chez les hommes, le lanceur de javelot Soultoini Ali, 3ème des championnats de France Elite l’été dernier est sacré Mahopolitain 2015. Enfin, le lanceur de javelot Fahdédine Madi Ali et la basketteuse Mélina Nassur ont été sacrés dans les catégories phares : meilleur sportif mahorais et meilleure sportive mahoraise.

Ceci pour s’être distingués aux JIOI. Le Chiconien a offert la première médaille d’or à la délégation de Mayotte dans l’histoire des Jeux des îles0 La M’tsapéroise, elle, a remporté la médaille de bronze avec la sélection féminine de basket-ball – en plus d’avoir remporté la coupe de Mayotte avec le BC M’tsapéré, son club formateur.

La Société mahoraise de presse (Somapresse), qui a lancé l’événement il y a sept ans a créé en 2012 le prix spécial du jury. Un jury qui a cette année décidé de primer Blaise Henry, ancien président du Comité régional olympique et sportif de Mayotte : l’homme qui a permis aux sportifs mahorais de concourir pour la première fois aux Jeux des îles, c’était en 2003 à Maurice… La cérémonie de remise des trophées Mayotte Hebdo le Sportif de l’année 2015 s’est déroulée en direct de la salle de cinéma Alpa Joe, sur Mayotte 1re télé, radio et internet, en présence de nombreux invités, parmi lesquels les nominés, les partenaires de l’événement et les membres du jury.

I.M

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°963

Le journal des jeunes

À la Une

Un avenir incertain pour les taxis de Mayotte

La chambre des métiers et de l’artisanat a tenu un séminaire porté sur l’avenir des taxis à Mayotte ce mercredi. L’occasion de parler des...

À Mayotte, le retour des soirées signe celui du sexisme ordinaire

On dit souvent de Mayotte qu’elle est une société matriarcale. Pourtant, tout comme en métropole, si ce n’est plus, le sexisme est ici aussi...

Balades artistiques et patrimoniales à Mamoudzou

Le projet “Nouveau regard sur ma ville 2021” mis en œuvre par la communauté d'agglomération de Dembéni-Mamoudzou (Cadema) a pour objectif de faire découvrir...

Ces mahorais qui quittent l’île aux parfums pour se construire une carrière

Asma* vit à Paris. Originaire de Mamoudzou, la Mahoraise de 28 ans affirme aujourd’hui ne pas regretter un instant avoir quitté le 101ème département...

Au conseil départemental, “l’opposition constructive” ne lâchera rien

Toujours privés d’hémicycle, les nouveaux élus du conseil départemental étaient réunis ce lundi 19 juillet dans l’Hôtel de ville de Mamoudzou pour une assemblée...