test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

SIDA : Une semaine de mobilisation à Mayotte

À lire également

Mayotte : la cause de la mort de personnes atteintes du Covid-19 passée sous silence ?

Le conseil d’État a été saisi par une entreprise locale de pompes funèbres concernant de graves accusations de dysfonctionnement dans la gestion de morts atteints du Coronavirus. Si aucune décision n’a encore été rendue, Jean L’Huilier, croque-mort, détaille les raisons qui l’ont motivé à intenter une telle action en justice. 

Mayotte dans le spectre d’une pénurie alimentaire

Les aides alimentaires semblent partir d’une bonne intention. Pourtant, cette initiative pourrait rapidement vider les rayons des magasins et provoquer une pénurie sur l’île, dans quelques semaines, si les acteurs sociaux ne changent pas de stratégie.

 

Le coronavirus a fait son entrée au CRA de Mayotte

Alors qu’associations et syndicats de police s’inquiétaient le mois dernier des conséquences sanitaires qu’impliquait la réouverture du centre de rétention administrative, les derniers ours viennent leur donner raison. Plusieurs cas de coronavirus y ont en effet été détectés, sans que les mesures nécessaires à contenir la propagation du Covid-19 ne soient prises.

“J’ai vraiment cru ne pas avoir de vol”, un médecin raconte son périple ubuesque pour venir renforcer les équipes du centre hospitalier de Mayotte

Jérémie Gallon, comme des dizaines de membres du corps médical a pris la décision de venir prêter main-forte au CHM. Mais comme des dizaines de ses confrères ou collègues, il a d’abord dû, avant de partir “au front” contre la crise sanitaire, affronter “ce que l’administration peut faire de pire”. Récit d’un voyage en absurdie.

 

Comme chaque année, à l’occasion du 1er décembre, les acteurs de la lutte contre le Sida dans le monde entier, mettent en place une campagne d’actions et de communication.

 

“Cette journée est aussi une opportunité de manifester notre solidarité avec les patients de tous les pays”, explique m’agence régionale de santé (ARS). À Mayotte, les acteurs se mobilisent : associations, équipes médicales, Instance Régionale d’Éducation et de Promotion de la santé (IREPS), acteurs institutionnels. Avec le soutien de l’ARS Océan Indien, une campagne de sensibilisation est organisée du 30 novembre au 6 décembre, avec diverses animations pour s’informer sur la maladie, le dépistage ainsi que sur les moyens de se protéger notamment par l’usage du préservatif.

 

Tous les pays sont touchés à des degrés divers par l’épidémie de VIH/sida. L’Afrique est le continent le plus concerné par la maladie, en particulier l’Afrique du Sud et ses pays avoisinants. D’après l’ONUSIDA , l’épidémie VIH-Sida atteint actuellement plus de 36 millions de personnes et chaque année plus de 2 millions de personnes sont nouvellement infectées. Les femmes sont particulièrement touchées par cette épidémie. Des progrès remarquables ont été accomplis ces dernières années en termes d’accès aux traitements : à l’échelle mondiale, plus de 18 millions de personnes sont traitées, elles vivent ainsi plus longtemps et en meilleure santé. Les progrès restent cependant fragiles et les efforts sont plus que jamais à poursuivre pour la prévention et l’accès aux traitements.

 

Plus de 240 malades du sida à Mayotte

 

La maladie est présente à Mayotte depuis plusieurs années. De plus en plus de personnes infectées par le virus VIH sont suivies en milieu de soins : plus de 240 patients sont actuellement pris en charge par les infectiologues du service de médecine du Centre Hospitalier de Mayotte (CHM ). Chaque année, une dizaine de futures mères sont suivies et traitées pendant leur grossesse pour une infection VIH. L’activité de dépistage est importante sur le département et elle est essentielle. Chaque année, environ une vingtaine de nouveaux cas de séropositivité est diagnostiquée. À Mayotte, le principal mode de contamination du virus VIH s’effectue par voie sexuelle, lors de rapports hétérosexuels dans plus de 90 % des cas. Quant à la transmission du VIH de la mère à l’enfant au cours de la grossesse, elle est maintenant bien maitrisée à Mayotte : en 2015, il n’y a eu aucune transmission du VIH chez les nouveaunés de mères atteintes par le VIH grâce à l’effort conjugué des équipes soignantes.

 

La prévention est un élément clé permettant de mettre un terme à l’épidémie qui se transmet essentiellement par voie sexuelle : Il revient à chacun de se faire dépister et de se protéger. C’est pourquoi les acteurs du département se mobilisent du 30 novembre au 6 décembre, pour sensibiliser le plus grand nombre.

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...

Sania Toumani, la petite fée du Magic de Passamaïnty

A 22 ans, la jeune sportive Sania Toumani est immanquablement l’une des meilleures joueuses de basket-ball de Mayotte. Son club, le Magic basket de...

Le double projet de loi Mayotte au point mort

Propositions, discussions, tractations, et au final abandon ?  Le double projet de loi Mayotte est de nouveau mis au placard par les ministres du gouvernement...