Le personnel d'accueil du CHM est en colère

Le personnel d'accueil du CHM est en colère

Hier matin, une partie du personnel d'accueil du CHM a débrayé selon le terme employé dans le domaine syndical pour protester contre la “surcharge de travail” qui pèse sur leurs épaules. La faute particulièrement au flux de plus en plus important de patients. Les agents administratifs ne sont pas pris en compte dans la surcharge de travail que subit le Centre hospitalier estiment-ils. “Ces salariés travaillant dans les bureaux des entrées sont les premiers concernés par l'augmentation du nombre de patients”, expliquait l'un de leurs porte-paroles.

Ces employés disent alerter les directions successives depuis des années sur “ces conditions de travail devenues de plus en plus difficiles”. Une rencontre a été organisée entre la direction des ressources humaines et les agents mécontents hier matin.

La réunion a débouché sur quelques mesures que l'établissement s'engage à prendre dès aujourd'hui. Aux bureaux d'entrée, des gestionnaires des attentes pour gérer le flux de patients seront recrutés et les travaux sur les différents établissements de santé, les dispensaires notamment sont confirmés avec une enveloppe de 800 000 € alloué pour ces projets de rénovation. La direction va également renforcer la sécurité au dispensaire Jacaranda avec des agents supplémentaires. Enfin, des fiches de poste vont être éditées pour recentrer les missions des agents. Satisfaits par les annonces, les gestionnaires des admissions ont tout de même prévenu que si ces promesses n'étaient pas suivies des faits, ils pourraient faire une nouvelle action de débrayage lundi prochain.

GD

Abonnement Mayotte Hebdo