“60 % des naissances sont issues de parents non-affiliés à la sécu”

“60 % des naissances sont issues de parents non-affiliés à la sécu”

Flash Infos : Quelle est l'évolution du nombre de naissances depuis votre arrivée à la tête du CHM ?
Étienne Morel : En 2013, nous avons enregistré 6645 naissances, 7374 en 2014 et 8854 l'année dernière (NDL R: soit une augmentation de 2209 naissance en deux ans).

FI : Des informations non-officielles disent qu'environ ¾ des naissances seraient issues de parents étrangers. La loi interdisant les statistiques ethniques, cette donnée est-elle vérifiée ou vérifiable ?
EM : Disons que 60 % des naissances sont issues de personnes non affiliées à la sécurité sociale (NDLR: cela signifie que de nombreux parents de nouveau-nés sont en situation irrégulière).

FI : La maternité étant souvent surchargée, de nombreuses femmes enceintes sont transférées dans les maternités périphériques (Dzoumogné ou Mramadoudou par exemple). Combien de femmes ont été dans ce cas en 2015 ?
EM : Nous n'avons pas de chiffres à ce sujet. Néanmoins dès que leur état de santé le permet, nous envoyons des patientes dans ces maternités périphériques. Nous gardons les cas les plus sérieux au CHM. Parfois, nous ajoutons des lits supplémentaires dans des chambres de la maternité de Mamoudzou (un lit en plus maximum pour une chambre de deux places). Elle compte 400 chambres en tout. Mais attention, les maternités périphériques ne sont pas des sous-maternités. Elles sont bien équipées et disposent de personnel qualifié. Par ailleurs, en 2014 nous avons recruté 30 sages-femmes, infirmiers, ou encore assistants sociaux rien que pour la maternité de Mayotte.

Propos recueillis par GD.

Abonnement Mayotte Hebdo