Tribune libre : Renforcement des aides à Acoua

À lire également

Mayotte : Bilan étape pour les premières rencontres scientifiques sur le volcan deux ans après les secousses

Une journée d’échanges avait lieu ce vendredi au lycée Mamoudzou-Nord. L’occasion de faire le point sur les avancées scientifiques, mais aussi d’échanger sur le...

Un arrêté de péril aux Hauts-Vallons

Pas de péril immédiat mais la situation reste préoccupante. La mairie de Koungou a pris cette semaine un arrêté dit de « péril ordinaire...

Séismes et volcan : Un observatoire multidisciplinaire bientôt installé à Mayotte

Le projet Marmor de l’Ifremer (institut français de recherche pour l’exploitation de la mer) a récemment été retenu pour être financé par l’Etat parmi...

Sismologie : Une nouvelle méthode de détection et de localisation automatique des séismes

Depuis le 1er mars, le réseau de surveillance volcanologique et sismologique de Mayotte utilise une nouvelle méthode de détection et de localisation automatique des...

Nous sommes à presque une semaine des intempéries qui ont lourdement touché le village d’Acoua. Deux images très marquantes sont restées dans ma tête. La première est celle d’une petite-fille d’environ quatre ans. Debout à 3h du matin sur la terrasse de son domicile, elle portait un pantalon blanc et un haut noir avec des petites fleurs blanches. Bras croisés au niveau de sa poitrine, les mains touchant le menton. Elle était mouillée jusqu’à mi-cuisse, ce qui nous laisse imaginer le niveau d’eau qu’il y avait dans la maison. Elle tremblait de froid. Ses yeux brillaient devant l’éclairage des téléphones portables des gens qui étaient venus secourir. Il n’y avait plus de courant. On lisait sur son visage l’inquiétude, se demandant sans doute encore ce qu’il se passait.

La deuxième image est celle d’une dame d’une trentaine d’années, assise dans le couloir de sa maison vers 6h du matin. Menton posé sur ses jambes pliées. Les yeux grands ouverts sur les passants qui sont venus constater les dégâts. Le visage très fatigué. Elle était couverte de boue de la tête au pied en essayant d’enlever la coulée qui s’était déversée dans sa maison. Elle a tout perdu, dont beaucoup d’objets de valeur, mais vraiment tout. C’est là où on se dit : « alhamdoulillah rabi lianlamina, je suis en vie. Ma famille est en vie. »

tribune-libre-renforcement-aides-acoua

Les deux dernières fois que le village d’Acoua a été touché, il n’y a eu aucun dégât humain, Dieu merci. Mais aurons-nous encore cette chance si les gens ne sont pas délogés dans l’urgence ? On se rend compte que prendre une décision ferme de déloger les familles, semble pratiquement impossible par manque de logements sociaux dans le secteur. On attend beaucoup de cette communauté d’agglomération du Nord. Que faire de cette population qui refuse de partir alors que la météo est menaçante pour les prochains jours ? Nous sommes en pleine saison de pluie. Il faut qu’on agisse immédiatement avant qu’il ne soit trop tard…

Je tiens à lancer une alerte aux différentes autorités compétentes – préfecture et conseil départemental – et à toutes les instances qui peuvent apporter leurs compétences. Ne laissez pas la mairie d’Acoua seule ! Allez vers eux proposer vos services. Acoua a besoin de vous, de nous tous.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo N°951

Le journal des jeunes

À la Une

La nouvelle stratégie de la ville de Mamoudzou pour renforcer sa lutte contre l’insécurité

Ambdilwahedou Soumaïla, le maire de Mamoudzou, Yann Le Bris, le procureur de la République et les représentants de l’État ont officiellement installé le conseil...

Économie bleue à Mayotte : une stratégie et des ambitions à concrétiser pour éviter le coup d’épée dans l’eau

Ce mardi 13 avril se déroulait le comité de pilotage final de restitution de la stratégie de développement de l'économie bleue de Mayotte. Trois...

La Nuit du Doute : une soirée d’attente pour les musulmans de Mayotte

Les deux nuits précédant le ramadan à Mayotte sont toujours particulières. Le début du mois de jeûne étant indiqué par la lune, la date...

“On restera là jusqu’à ce qu’on voie nos noms sur le panneau” : les demandeurs d’asile manifestent devant le tribunal administratif de Mayotte

Alors qu’ils ont formé un recours devant la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) depuis de longs mois, des demandeurs d’asile originaires de plusieurs...

Hommage à Miki : élèves et parents demandent plus de sécurité aux abords du lycée du Nord

Élèves, parents, personnels éducatif et administratif, membres du rectorat mais aussi autorités civiles, politiques et religieuses étaient réunis ce lundi à la cité du...