Thani Mohamed Soilihi désigné vice-président du Sénat

Thani Mohamed Soilihi désigné vice-président du Sénat

A 45 ans, désigné par ses pairs du groupe des sénateurs de la République en Marche, Thani Mohamed Soilihi va devenir vice-président du Sénat. Pour rappel, le sénateur de Mayotte a été réélu le 24 septembre dernier pour un deuxième mandat, avec une large avance (51,65% des voix au second tour). Une réélection attendue au vu des avancées que son travail sénatorial a permis pour l'île aux parfums, avec notamment les grand chantier du foncier et de la fiscalité locale. Jamais un Mahorais n'avait obtenu un poste aussi important au niveau de l'État.

Mise à Jour jeudi 05 octobre 2017

Le sénateur mahorais Thani Mohamed-Soilihi a été désigné hier au poste de vice-président du sénat.

Une première pour un ultramarin depuis Gaston Monnerville. Les sénateurs mahorais Abdallah Hassani et Thani Mohamed-Soilihi ont réagi à travers un communiqué conjoint. "Les parlementaires LREM (La République En Marche) de Mayotte ont une nouvelle fois montré leur volonté de travailler ensemble en faisant front et en votant en faveur de l’élection du Sénateur Thani Mohamed-Soilihi à l’un des huit postes de Vice-présidence du Sénat. A ce titre, il assistera le Président dans sa tâche, pourra être amené à suppléer et représenter en cas d'absence et présidera les séances, à tour de rôle avec ses collègues vice-présidents. La légitimité de sa candidature ne faisait pas débat. Le jeune parlementaire, issu de la société civile, s’inscrit pleinement dans les valeurs véhiculées par le parti La République en Marche, lesquelles prônent le mérite et le renouvellement des instances. Ainsi, son accession à la Vice-présidence du Sénat contribuera à moderniser l’image de cette institution. Son élection prend également en compte l’extrême importance de représenter les territoires d’Outre-mer en proie à de grandes difficultés au sein de la République Française. Thani Mohamed-Soilihi et Abdallah Hassani rappellent à ce titre qu’aucun parlementaire ultramarin depuis Gaston Monnerville n’avait été désigné à un tel poste depuis une cinquantaine d'années. Pour la première fois dans l’histoire de cette institution, un sénateur mahorais occupera la Vice-présidence du Sénat, ce qui apportera plus de visibilité à ce département et devrait suffire selon eux à éteindre définitivement les polémiques stériles qui voudraient remettre en cause l’appartenance de cette île à la France. Enfin, c’est tout naturellement que le Sénateur de Mayotte Abdallah Hassani, enseignant de formation, a été choisi pour intégrer la commission de la Culture, de l’Education et de la Communication."

Abonnement Mayotte Hebdo