Politique. Le grand retour pour Mansour ?

Politique. Le grand retour pour Mansour ?

Figure parmi les fondateurs du Rassemblement pour la République à Mayotte, le parti fondé par Jacques Chirac au plan national, Mansour Kamardine n’a jamais dérivé d’un iota par rapport à sa ligne politique. Député de 2002 à 2007, l’ancien parlementaire a disparu peu à peu du champ politique depuis, malgré deux candidatures aux législatives de 2007 et 2012. Comme le général De Gaule en son temps, il a effectué cette traversée du désert sans perdre espoir de mener le 101ème département vers une plus haute destinée. Pour autant, même si l’avocat est favori pour la course à la présidence, rien n’est joué, puisque 5 ou 6 autres candidats pourraient se présenter. Toutefois, aucun ne peut se prévaloir d’un mandat parlementaire “actif”, comme celui de Mansour Kamardine, avec des avancées importantes pour Mayotte, comme l’abandon de la polygamie, le statut départemental, la réforme du statut personnel et le passage au droit commun, ce qui le positionne comme favori pour la direction du parti. Lors de son point presse, Mansour Kamardine a pointé du doigt les divisions politiques de son camps et s’est présenté en rassembleur, avec comme première priorité de formuler un projet politique clair qui permette de dessiner le visage de la droite mahoraise. “Malgré nos divisions internes, nous sommes la seule formation politique organisée”, a-t-il rappelé. Il promet que s’il est choisi par les militants adhérents pour conduire le parti, “tous les sujets seront soumis à débat et au vote”, en cohérence avec le mouvement au niveau national. Il défend le droit pour les militants de formuler “une critique utile dans la construction”. Pour lui, l’enjeu de cette élection interne est de “renforcer l’unité du parti”, aussi s’est-il refusé à toute manoeuvre de dénigrement. Luimême s’engage à se rallier derrière un de ses “concurrents”, s’il ne l’emporte pas le 31 janvier prochain. Seuls les adhérents à jour de leur cotisation pourront voter pour cette élection en interne qui se déroulera le 31 janvier 2016. Elle se fera sur deux tours le même jour dans 5 à 6 bureaux de votes répartis sur le territoire. Ces derniers seront communiqués aux adhérents.

A.T.

Abonnement Mayotte Hebdo