Le sénateur Ladjo placé en garde à vue hier

Le sénateur Ladjo placé en garde à vue hier

Le sénateur Les Républicains Abdourahamane Soilihi a passé la journée d'hier en garde à vue à la brigade de recherche en Petite-Terre.

 

Une information dévoilée par le Journal de la Réunion, dont Mayotte Hebdo a obtenu la confirmation. Soupçonné de recel d’abus de biens sociaux et de favoritisme, l’élu de Mayotte a dû expliquer ses liens avec une société de travaux publics installée à Tahiti, à l’époque où il était maire de Mamoudzou, entre 2008 et 2014, toujours selon notre confère réunionnais. Pour rappel, le parquet général de la Réunion avait obtenu du Sénat le 28 avril dernier la levée de l’immunité parlementaire d'Abourahamane Soilihi, une mesure qui a donc permis d’entendre l’intéressé sous le régime de la garde à vue. A l'époque, le sénateur avait indiqué dans un communiqué qu'il n'avait "rien à [se] reprocher." "J’entends participer sans difficulté et avec sérénité à la manifestation de la vérité", avait-il ajouté.

Abonnement Mayotte Hebdo