Le châle de Ramlati Ali crée la polémique

Le châle de Ramlati Ali crée la polémique

La tenue vestimentaire de la première femme députée de Mayotte fait polémique sur les réseaux sociaux. Le châle, ou kishali à Mayotte, est un emblème de la tenue traditionnelle mahoraise. Ramlati Ali ne s'en cache pas et l'arbore fièrement.

 

Après une victoire houleuse en juin dernier face à son adversaire des Républicains Elhad Chakrina, Ramlati Ali voit sa tenue vestimentaire contestée. Ce fameux voile, châle ou kishali en shimaoré a été commenté à maintes reprises dans les médias et sur les réseaux sociaux. Depuis la publication de la photo officielle de Ramlati Ali sur laquelle elle pose avec son châle sur la tête, les critiques pleuvent. Le 27 juin, L'Express écrit "La députée de Mayotte, Ramlati Ali, a posé avec son voile islamique pour la photo officielle". Sur Twitter, certains activistes d'extrême droite se sont également exprimés, traitant même le président de la République de "salaud". Pourtant, le signe religieux ne pose aucun problème juridique en accord avec l'Assemblée nationale. En effet Le Palais Bourbon n'interdit pas clairement le port de voile dans l'enceinte du bâtiment.

La mise au point de Ramlati Ali 

Ramlati Ali a dû faire une mise au point. Interrogée par La1ère.fr lundi 3 juillet, la député a déclaré: "Je suis Mahoraise, et je me respecte en tant que Mahoraise. Ce n'est pas un voile, c'est mon châle de Mahoraise. Dans l'hémicycle je me fonds dans la masse. Tout le monde n'a pas les mêmes opinions. Il ne s'agit pas d'aller faire un sujet autour de ma personne, mais de porter les sujets de Mayotte, des Outre-mer et de la nation."

Sur Twitter, les critiques fusent

Aurélien Dutremble, responsable de la communication du Front National : "Arrivée et photo
officielle à l'Assemblée nationale, la députée Socialiste-En Marche, Ramlati Ali respecte-t-elle la laïcité
avec le port du voile ?"

L'association Résistance républicaine : "Ramlati Ali, la première voilée à l’Assemblée nationale,
étiquetée « En Marche » : salaud de Macron !"

Regina George : "Fallait pas coloniser Mayotte, si vous ne voulez pas voir Ramlati Ali avec un châle
à l'assemblée."

Lydia Guirous, membre du bureau politique Les Républicains : "Une députée LREM porte le
voile sur sa photo officielle de l'AN. Une atteinte grave à la laïcité."
Les Rep Libéraux, collectif d'adhérents UMP et libéraux : "La députée Ramlati Ali bafoue la loi
de la république en étant voilée à l'Assemblée Nationale."

Abonnement Mayotte Hebdo