4 élus départementaux vont à Montpellier visiter le train des outre-mer aux frais du contribuable

4 élus départementaux vont à Montpellier visiter le train des outre-mer aux frais du contribuable

Lors de la séance plénière qui se tenait ce matin au Conseil départemental de Mayotte, après avoir rejeté à la quasi-unanimité la motion d'Armamie Abdoul Wassion pour réduire le train de vie des conseillers départementaux, ces derniers  ont adopté le rapport relatif aux mandats spéciaux des élus du CD.

 

Ce document concerne les déplacements et missions de nos représentants départementaux à l'extérieur de l'île pour les prochains jours et mois à venir. Parmi ces voyages figure celui de Montpellier à la fin de la semaine. 4 élus (Ousseni Ben Issa, Halima Bamoudou et Raissa Andhum), dont le président du département Soibahadine Ibrahim, vont se rendre dans l'ancienne capitale de feu la région Languedoc-Roussillon pour visiter le train des outre-mer qui fait étape cette semaine dans cette ville. Exposition culturelle et touristique sur les DOM-TOM, cet événement sera consacré le temps de son séjour dans l'Hérault, à Mayotte d'où la visite d'une délégation mahoraise. Certains élus feront d'une pierre deux coups comme le président qui doit honorer des rendez-vous ministériels à Paris mais d'autres font le déplacement uniquement pour cette manifestation.

 

Les Mahorais sont donc en droit de s'interroger quant à la pertinence de ce déplacement sachant qu'une institution chargée de promouvoir l'île et ses atouts, La Maison de Mayotte à Paris, est censée assurer ce rôle. Au vu du prix des billets d'avion, qui plus est en première classe, et des indemnisations journalières des conseillers départementaux, la note risque d'être salée… pour le contribuable. 

Abonnement Mayotte Hebdo