Opération destruction de bangas

Opération destruction de bangas

Elle a pour objectif de permettre la destruction d'environ 70 bangas construits illégalement sur les terrains de la famille Chihabouddine. Elle devrait se poursuivre jusqu'en milieu d'après-midi.

Elle fait suite à l'opération débutée il y a deux semaines à l'initiative de la mairie, qui avait donné lieu à l'incendie d'un camion de la municipalité et d'un tractopelle, puis à un barrage érigé par des jeunes à la hauteur du pont de Kwalé, à Tsoundzou 1. Les habitants de ces bangas avaient alors exprimé leur mécontentement face à cette intervention, qui ne respectait pas les procédures légales d'expulsion.

Cette fois-ci, les propriétaires des terrains concernés ont donc suivi scrupuleusement les règles en vigueur en faisant appel à un huissier – à leurs frais - qui a constaté l'occupation, convoqué les occupants pour leur demander de quitter les lieux. Face à l'absence de réponses de leur part, il a finalement demandé au préfet le concours de la force publique pour sécuriser l'opération. Ce matin, lors de l'arrivée des équipes sur place, de nombreux habitants avaient déjà abandonné leurs bangas et récupéré leurs affaires.

En marge de l'opération, un incendie s'est déclaré plus bas, dans un lotissement derrière le collège de Tsoundzou, dont le gardien a par ailleurs été agressé. Il pourrait s'agir de représailles suite à ces destructions de bangas.

 

Abonnement Mayotte Hebdo